[IRL] L'école, les études, le travail

Pour parler de tout ce qui vous préoccupe en dehors de Pokémon : la musique, les jeux vidéo, le sport, le cinéma...

Modérateur : Modérateurs section Divers

Quelle seconde langue vivante pratiquez vous?

Allemand
24
37%
Espagnol
16
25%
Italien
6
9%
Autres
16
25%
Chinois
3
5%
 
Nombre total de votes : 65

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1785
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

[IRL] L'école, les études, le travail

Message par DjRidoo » sam. 30 août 2014, 20:24

Voila, je crée un topic suite à la petite discussion que certains membres ont eu sur un autre topic. La discussion m'intéressait bien, pour un certain nombre de raisons.
El-brasier a écrit :Rassure toi andy, au lycée, les gens sont, pour la plupart, bien plus matures, respectueux et sympathiques et je parle en connaisseur :hap:
Ça dépend. On a une autre forme d’imbécillité à cet âge. Mon année de seconde a été la pire de ma vie, c'était pas le problème des petites frappes ou des mâles alpha, mais plus une sorte d'élitisme (j'étais dans un des meilleurs lycées de Lyon). Les élèves là-bas étaient tous de droite, jusque là, pas de problème, même si y avait des gens trop à droite à mon goût (je ne précise pas où se trouve cette limite, je m'aventurerai sur un terrain glissant :evil: ).
Mais du coup, pour peu qu'un élève affichait un peu de soutien à la gauche, tout le monde lui tombait dessus (je précise qu'à cette époque, je n'avais aucun avis très tranché, donc je ne parle pas de moi). Des remarques racistes, j'en ai entendu aussi (encore une fois, pas à mon encontre, je n'appartiens à aucune minorité visible).

Voila pour ce qui est de mon année de seconde, j'ai changé de lycée l'année d'après, ils m'acceptaient pas en première.

Andy, si ça peut te rassurer, les abrutis qui en foutent pas une, ils vont pas vers une filière générale (je précise que je ne catégorise pas: y a un certains nombre d'élèves en pro qui ont un objectif leur imposant cette voie).

XXx a écrit :Demande de changer d'école, l'enseignement est gratuit donc ça ne devrait normalement pas trop poser de problèmes avec tes parents. Les écoles privées sont aussi fréquentées par des gens biens (Mais ça, c'est rarement gratuit). Il y a aussi l'école à la maison (Contrairement aux idées reçues, on avance vraiment beaucoup plus vite et les enfants sont souvent en avance sur le programme officiel. Mais bon, il faut payer un professeur...)
Tout d'abord, les écoles privés n'ont pas forcément des gens biens. Pour tout te dire, j'ai fait ma seconde dans un lycée privé, et mes deux autres années de lycée dans un autre établissement privé, et laisse moi te dire que les mentalités étaient fondamentalement différentes, que ce soit au niveau des profs et des élèves.


Pour ce qui est de l'école à la maison, même si, pour peu que l'élève ait un peu d'autonomie, ça sera sans doute une voie très fertile, où l'élève peut travailler à son rythme. Maintenant, quid de la personne, une fois qu'elle doit travailler en entreprise, qu'elle est confrontée à d'autres personnalités que la sienne, qu'elle doit travailler avec les autres?
Grisou a écrit :Je trouve que le collège était bien pire que le lycée pour moi... Là, j'attends plus ma Terminale avec contentement qu'avec tristesse. (bon, 'fin, je serai jamais pressé d'y aller. Mais vu ce que je m'étais pris au collège, le lycée est 100 fois mieux.)

Sur ce, fin du HS !
Très honnêtement, j'ai toujours du mal à comparer le lycée et le collège. J'ai eu des problèmes différents sur les deux périodes (except la seconde où j'ai cumulé les deux).
Au collège, j'avais plutôt de bons résultats sans trop travailler, mis à part avec des profs qui ne m'aimaient pas (je parle de ceux où c'était disproportionné. Certains profs ne m'appréciaient pas sans doute pour des bonnes raisons, mais ils le montraient pas trop). Mais bon, à cette époque, je parlai et je criai tout le temps, et je pleurai assez souvent. Bon, fort heureusement, les gens m'en ont pas trop tenu rigueur, par rapport à ce que ça aurait pu être. En plus, j'ai eu la chance d'avoir des amis fidèles.

Entre le collège et le lycée, j'ai déménagé de Caen à Lyon. Autant dire que je pouvais pas me reposer mes amis. Même si j'avais un comportement parfois hors des marges, j'étais conscient que ça allait être compliqué. Ça n'a pas loupé, je parlais plus à grand monde, et c'est à ce moment, où pour éviter de m'isoler, je suis allé sur des forums, pour parler avec des gens de choses qui m'intéressaient.

Le changement de lycée m'a très bien réussi, à cela deux raisons, plus ou moins indépendantes de moi. La première, c'est que c'était un établissement qui accueillait beaucoup d'élèves intellectuellement surdoués (comme moi), du coup, certains avaient eu des comportements bizarres durant leur collège (pas tous, je ne catégorise pas. Même moi, c'était pas irrécupérable), et on avait tous acquit du recul depuis. Du coup, on avait des comportements similaires.
L'autre raison, c'est qu'il y a eu des gens pour me tirer vers le haut. Sans forcément le faire exprès, mais pour m'apprendre à aller vers les gens. Et je me suis calmé aussi.

Bon, scolairement, j'ai plus pataugé, je ne suis pas un grand bosseur, et au lycée, ça coûte beaucoup plus qu'au collège.


Bref, un grand pavé pour parler de moi, mais aussi pour vous inviter à parler de vous également.

Steak Tartare
Artiste du dimanche
Artiste du dimanche
Messages : 1053
Inscription : sam. 02 nov. 2013, 11:26
Localisation : isation

Re: L'école, les études, le travail

Message par Steak Tartare » sam. 30 août 2014, 21:05

DjRidoo a écrit :(encore une fois, pas à mon encontre, je n'appartiens à aucune minorité visible).
Espèce d'homme blanc cis hétéro ! *joke*
DjRidoo a écrit :Andy, si ça peut te rassurer, les abrutis qui en foutent pas une, ils vont pas vers une filière générale (je précise que je ne catégorise pas: y a un certains nombre d'élèves en pro qui ont un objectif leur imposant cette voie).
Et les mecs qui ont des projets, on ne veut pas les foutre en filière pro, j'avais un bon pote, au collège, qui avait 14 de moyenne, il voulait faire un bac pro dans le graphisme, ses profs lui ont fait la morale. Dans son cercle d'amis on été tous outrés et lui de même. Puis c'est quand même vachement sympa pour les gens faisant des trucs autres que général qu'on leur dise qu'ils sont là parce qu'ils sont trop nuls pour autre chose... alors que je suis sûre que certains aspects des programmes sont bien plus intéressants que ce qu'on fait en L/ES/S (qui ont un programme trop... général).
D'ailleurs, en général c'est la même, j'y ai eu droit aux "les L en foutent pas une" et j'y ai cru aussi, en seconde. Dans les faits, pour le bac, on travaillait beaucoup plus pendant l'année de terminale dans la salle de permanence, pendant que les S regardaient des vidéos de chats qui pètent sur Youtube dans la même salle, ce qui nous dérangeait souvent. Bon... des mecs branleurs j'en avait dans ma classe, je ne sais pas si c'est parce qu'ils croyaient dur comme fer qu'ils allaient avoir le bac L en se touchant le pipi ou si c'était pour les filles (et là, c'est très petit comme "projet").

Je déplace ce que j'avais dit sur Topic Libre, pour éviter le HS de Tell your dream, car c'est passé un peu inaperçu (et pour rajouter des détails aussi) :
Flying Master a écrit :Mais bon c'est 16h de travail a l'ecole et 16h chez toi quoi...
J'ai 19h40 (coucou l'1h40 de formation C2i le lundi soir) pour le prochain semestre, en licence 1 j'avais 18h et niveau travail c'était... assez random :stupid: On peut s'en sortir, même avec mention à la clef, en écoutant bien en cours, sans forcément emprunter/acheter trouzmilles bouquins et passer son temps à la bibliothèque (chose qui me met mal à l'aise, d'ailleurs). Après en Arts c'est peut-être un peu différent, vu qu'il y a des cours en atelier où c'est que de la pratique, où t'es un minimum autonome et tu fais donc un minimum de recherches, mais ça... même en pensant avoir un truc qui tient, tu peux te retrouver avec une piteuse à la fin du semestre :mad: .
Je rajoute : Donc pas besoin d'avoir un rythme de travail de prépa pour réussir à la fac, d'ailleurs quand on s'investit dans des associations, que l'on fait des activités culturelles en rapport avec les études (choses qui se font pas mal à l'université) c'est impossible d'avoir un tel rythme de travail.

Après, je ne suis pas surdouée mais outre le fait d'avoir été également très "socially awkward" durant mon adolescence comme Ridoo (hehe), j'ai aussi des facilités pour travailler. Alors que ce soit au collège, au lycée (à part en terminale pour la mention TB au bac €€€) ou à la fac, je vais pas en branler une jusqu'au moment critique, alors faites comme vous le sentez et pas comme moi ^^' ! Pour mon cas, faire des études, c'est confortable comme situation, mais je ne peux pas me forcer à m'investir dedans (je parle de faire des recherches, me faire faire des exercices...), ça me ferait déprimer, j'aime faire les choses à mon rythme. C'est pour cela que je voudrais être auto-entrepreneur/freelance, plus tard, même si c'est utopique.

Avatar de l’utilisateur
XXx
Messages : 477
Inscription : jeu. 29 mai 2014, 22:45

Re: L'école, les études, le travail

Message par XXx » sam. 30 août 2014, 21:39

Oui être le seul de gauche dans une école ou tout le monde est de droite on a généralement un surnom comme Che Guevarra,...

Sincerment, j'encourage beaucoup les personnes qui font l'école à la maison. Mais en général, ceux qui le font ne deviennent pas caissier dans le magasin *********. Je veux dire par là qu'en général, ces enfants là ont beaucoup plus facile à faire des études compliqués. (Dans la science par exemple)

Les écoles privés sont en général fréquentés par des gens biens, j'entends par là par des personnes qui ne se battent pas ou ne s'insultent pas. Je déteste la violence physique ou mental. Maintenant, je ne prends pas dans cette catégorie les personnes que certains pourrait appeler ''baraki''. J'ai certains de mes amis qui ont les caractéristiques propre à cela et pourtant ce sont des gens vraiment très bien.

Pour les écoles publiques, ça dépend...
L'Ombre, c'est la lumière fanée (De ma petite amie)
La seule chose qui est impossible, c'est qu'il y ait quelque chose dans ce monde qui le soit (De moi)

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1785
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par DjRidoo » sam. 30 août 2014, 23:01

XXx a écrit :Oui être le seul de gauche dans une école ou tout le monde est de droite on a généralement un surnom comme Che Guevarra,...

Sincerment, j'encourage beaucoup les personnes qui font l'école à la maison. Mais en général, ceux qui le font ne deviennent pas caissier dans le magasin *********. Je veux dire par là qu'en général, ces enfants là ont beaucoup plus facile à faire des études compliqués. (Dans la science par exemple)

Les écoles privés sont en général fréquentés par des gens biens, j'entends par là par des personnes qui ne se battent pas ou ne s'insultent pas. Je déteste la violence physique ou mental. Maintenant, je ne prends pas dans cette catégorie les personnes que certains pourrait appeler ''baraki''. J'ai certains de mes amis qui ont les caractéristiques propre à cela et pourtant ce sont des gens vraiment très bien.

Pour les écoles publiques, ça dépend...
Je vois qu'on est d'accord sur a peu près tout.
Effectivement, faire des études chez soi, scolairement, c'est sans doute ce qu'il y a de mieux, néanmoins, ça marche à la condition que l'élève ait envie de travailler. Parce que sur le coup, si l'élève ne travaille pas, il peut remettre la faute sur le prof, qui n'aura personne pour se défendre (vous connaissez les parents d'élèves :evil: ). Si l'élève bosse, logiquement, il ira beaucoup plus rapidement qu'une classe normale, fatalement ralentie par les élèves qui ne foutent rien.

Après, faut prendre en compte le milieu social. En règle général, Augustin de Neuilly aura plus de chance que Omar de Saint-Denis d'avoir un travail (big dédicace à tout les Omar et tout les Augustin de France), parce que l'égalité des chances n'existe pas réellement en France (et je suis un gosse de riche, donc je peux vous l'assurer), et même si Augustin n'en fout pas une, son cadre familiale dans une grande et belle maison, son cadre d'éducation dans un lycée privé avec des "gens biens", et en dernier recours, le fabuleux piston de Papa l'assureront de trouver un job à peu près confortable, alors qu'Omar doit faire face à tout les facteurs décourageant de sa croissance, notamment les camarades violents, les tentations dont il est beaucoup plus proches que ce cher Augustin... Or quelles catégories socio-professionnelles peuvent se payer un professeur particulier? Les plus aisées.

Pour ce que tu dis sur les écoles privés, je ne peux absolument pas te contredire.

Sinon, c'est quoi un baraki? :D

Avatar de l’utilisateur
XXx
Messages : 477
Inscription : jeu. 29 mai 2014, 22:45

Re: L'école, les études, le travail

Message par XXx » sam. 30 août 2014, 23:19

ça doit être un terme Belge... J'ai tellement voulu connaître tous les belgissismes que je dois avoir oublié que ce terme n'existe pas en France. Cela vient de ''baraquée'' donc quelqu'un de musclé. Le terme a dérivé pour dire les grands costauds dont leur façon de parler ne ressemble en rien à celui de Molière.

Je suis aussi d'accord avec toi, tout est injuste n'est-ce-pas ? Enfin, généralement, Omar de Saint-Denis n'a pas de professeur particulier (trop cher) donc c'est lui qui n'aura pas le choix et ira dans une école publique. Et qu'il sera considéré comme... Un baraki :p
L'Ombre, c'est la lumière fanée (De ma petite amie)
La seule chose qui est impossible, c'est qu'il y ait quelque chose dans ce monde qui le soit (De moi)

Avatar de l’utilisateur
Flying Master
Messages : 4262
Inscription : sam. 10 août 2013, 17:16
Localisation : Dans le ciel, caché derrière les nuages...

Re: L'école, les études, le travail

Message par Flying Master » sam. 30 août 2014, 23:30

Ahhh l'école! Ce qui m'a toujours choquè au lycée c'est la maniére de laquelle sont vus les STMG (anciennement STG et encore anciennement pour les STT).

La filiere STMG est une serie technologique mais le plus souvent on peut la faire dans les lycées généraux.

Ce qui me fait rire ce sont les gens qui disent que la STMG c'est pour les nuls, les eleves qui ont des mauvaises notes on les envoie la bas etc... Mais c'est tellement faux!

En verite si les eleves sont envoyés la bas c'est parce que beaucoup de matières générales sont supprimés. En effet il ne reste plus que le Francais, les maths, l'histoire et les langues (LV1 et LV2) . Il y a des niuvelles matieres comme Management, Eco droit puis Gestion qui est remplacé par la spé en Terminale.

Même les gens qui disent que les STMG foutent rien et que c'est facil... Je rigole mais tellement! Je leur donnerai mon Eco droit ou mon management, ils vont comprendre qui fait des etudes compliquees^^

Donc tous mes camarades de S, ES, L ou autre qui disent que les STMG c'est des branlos, je vous dit merde, MOI j'ai eu mon bac !
Méfiez-vous des sapins \o/

Avatar de l’utilisateur
Graham
Messages : 963
Inscription : jeu. 12 juin 2014, 13:56
Localisation : Guilde Grodoudou
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par Graham » dim. 31 août 2014, 00:03

C'est intéressent tous ça. :o
Je suis trop jeune pour en rajouter. :p
Le monde est une tapisserie, et nous sommes les tisseurs

Metazenithian
Modérateur général
Messages : 2246
Inscription : mer. 26 déc. 2012, 13:52

Re: L'école, les études, le travail

Message par Metazenithian » dim. 31 août 2014, 01:25

De toutes façons, c'est une vérité immuable, seuls les S sont de vrais bosseurs (ou pas...)
Et ceux qui vont des écoles privées, se sont tous des bourges.
[/troll]

Non, sérieusement, beaucoup de gens en filière générale ont du mal à comprendre que les autres filières technologique ne sont moins biens, mais plus spécialisées, et peuvent donc donner de meilleurs futurs travailleurs dans leurs domaines. Mais ces filières sont quand même parasitées par des élèves qui ne veulent simplement pas travailler, comme c'est le cas partout ailleurs.

Après, il n'y a pas non plus toujours une égalité dans le niveau des filières. Par exemple, le programme de 1ere année de BTS info est suivi par les DUT info en 6 mois.
Faites le calcul, au final, les BTS apprennent à faire moins de choses que les DUT (vérifié avec un ami en BTS). Mais comme toujours, il faut aussi voir le diplôme dans son contexte. Là où le DUT est une filière professionnalisante avec un large panel de débouchés (an conception, développement ou maintenance), mais permettant aussi la poursuite d'études ; le BTS est beaucoup plus pratique et moins théorique, et favorise fortement le travail de groupe et l'autonomie, pour un accès direct au merveilleux (ou pas) monde du travail

Niveau critiques politiques, ethniques ou religieuses, mon lycée était très ouvert. De mémoire, je n'ai jamais entendu un lycéen en insulter un autre pour sa couleur politique, sa religion, ou son appartenance à une communauté ethnique ; j'entendais plutôt des gens avoir des discussions posées et raisonnées sur ces sujets. C'est sûrement dû au fait qu'il n'y avait pas à proprement parler de minorité dans mon lycée, il était aussi commun de croiser un noir qu'un asiatique ou un européen.

Concernant la quantité de travail, je suis comme Steak, faites ce que je dis mais pas ce que je fais ^^" .
Malgré un quantité de travail demandée colossale (qui tient sans doute plus du fait que mes profs sont des sadiques, que du fait que je sois en DUT) , je suis très sujet à la procrastination et je ne m’inquiéterais pas de mes travaux à rendre avant d'atteindre le point de non-retour. Ça ne veut pas dire que je fiche rien, ça veut juste dire que quand je " travaille " je ne travaille que rarement sur ce que je suis censé faire.
Par contre je suis pas fan du travail à domicile, trop peu sûr à mon goût. Et puis c'est pas trop la philosophie du DUT que de travailler chacun de son côté. Et moi non plus c'est pas trop ma philosophie, même si j'aime bien travailler seul. Je suis un ermite des villes en fait :ouch:
Devenir auto-entrepreneur ça serait vraiment cool pour moi ^^
" Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux "
- Benjamin Franklin

Avatar de l’utilisateur
Pork King 007
Messages : 3627
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 16:04
Localisation : Au Royaume Ardent

Re: L'école, les études, le travail

Message par Pork King 007 » dim. 31 août 2014, 02:50

Mon école, c'est une école internationale française donc il y a aucun commentaires raciste qui se fait, sauf en blague entre amis. Mais quand ça arrive, c'est de l'humour, les gens le prennent bien, c'est juste les profs et surveillant qui ne comprenne pas que c'est de l'humour.

Perso, je sais absolument pas dans quel programme je vais aller, pas du tout. Quand j'était petit, je voulais être archéologue, pompiers, gardien de zoo mais maintenant je sais vraiment pas ce que je veux faire dans la vie :stupid:

D'ailleurs, je pense que je vais partir de l'école à la fin de la seconde pour aller au CÉGEP(équivalent de la Première et de la terminale au québec) parce que l CÉGEP te permet de changer ton horaire, ou enlever un cours pour le faire a la session prochaine(1 session = 4 mois) se qui résulte à faire une autre session juste pour faire ce cours, mais tu a quand même l'avanatage de pouoir modifier ton horaire(ce qui est bien si tu travaille a des horaires précis quelque part), puisque chaque élève à son propore horaire, aucune personne a le même horaire que quelqu'un d'autre.
Bienvenue au Carrot Boxing Battle Club!

Steak Tartare
Artiste du dimanche
Artiste du dimanche
Messages : 1053
Inscription : sam. 02 nov. 2013, 11:26
Localisation : isation

Re: L'école, les études, le travail

Message par Steak Tartare » dim. 31 août 2014, 10:03

Pork King 007 a écrit : D'ailleurs, je pense que je vais partir de l'école à la fin de la seconde pour aller au CÉGEP(équivalent de la Première et de la terminale au québec) parce que l CÉGEP te permet de changer ton horaire, ou enlever un cours pour le faire a la session prochaine(1 session = 4 mois) se qui résulte à faire une autre session juste pour faire ce cours, mais tu a quand même l'avanatage de pouoir modifier ton horaire(ce qui est bien si tu travaille a des horaires précis quelque part), puisque chaque élève à son propore horaire, aucune personne a le même horaire que quelqu'un d'autre.
Intéressant ça, comment ça se gère pour les profs ? Enfin, c'est une école avec des salles de cours et tout le tralala ?
Metazenithian a écrit : Par contre je suis pas fan du travail à domicile, trop peu sûr à mon goût. Et puis c'est pas trop la philosophie du DUT que de travailler chacun de son côté. Et moi non plus c'est pas trop ma philosophie, même si j'aime bien travailler seul. Je suis un ermite des villes en fait :ouch:
Devenir auto-entrepreneur ça serait vraiment cool pour moi ^^
Perso chez moi c'est le seul endroit où j'arrive vraiment à travailler, m'enfin si je viens pas en cours j'enchaîne les 0 pour absence et je serai qualifiée de psychorigide :mad: . D'ailleurs, venir en atelier, en arts à la fac, c'est surtout pour que le prof suive ce que tu fais et parler/faire des mots croisés avec les potes. Donc le travail en groupe se limite aux avis et parfois aux cours ou projets où il faut être à plusieurs sur un truc (pour faire un tournage par exemple).
S'il y avait des bourses pour les autodidactes, je me serai surement lancée dans cette voie, all aloooone.

Avatar de l’utilisateur
XXx
Messages : 477
Inscription : jeu. 29 mai 2014, 22:45

Re: L'école, les études, le travail

Message par XXx » dim. 31 août 2014, 11:19

Sincerement, je suis totalement contre les devoirs. Cela sert peut être à meubler un cours mais ce n'est, en soit, pas très utile. Je comprends qu'on doit un peu étudier (Sinon...Bah après 2 jours de week-end, on oublie). Mais pas les devoirs. Les ''mauvais élèves'' ne le font pas (ou les font mal) tandis que les bons élèves le font mais ça ne leur servent pratiquemment à rien. Ce n'est pas en faisant des centaines d'exercices sur le même sujet que ça ira mieux : quand on a compris la théorie, une dizaine d'exercice et hop, ça y est, on peut passer à autre chose.

Le réel problème, c'est que tout les élèves ne comprennent pas en même temps. Mais ce n'est pas car ceux qui n'ont pas compris, feront leur devoir que cela changera quelque chose. Ce n'est que de la logique, puisque les élèves n'ont pas compris la théorie, leurs devoirs ne pourront pas être bien réussi. Donc les devoirs ne servent à personne excepté aux professeurs qui peuvent meubler un cours avec :D
L'Ombre, c'est la lumière fanée (De ma petite amie)
La seule chose qui est impossible, c'est qu'il y ait quelque chose dans ce monde qui le soit (De moi)

Steak Tartare
Artiste du dimanche
Artiste du dimanche
Messages : 1053
Inscription : sam. 02 nov. 2013, 11:26
Localisation : isation

Re: L'école, les études, le travail

Message par Steak Tartare » dim. 31 août 2014, 11:58

Je plussoie. Très bonne en français mais une quiche en maths (pourquoi j'ai fait L, hein :p ? ), je faisais les devoirs du premier et pas du second, parce qu'en français, je savais que ça allait être facile pour moi et qu'en 2/3h de travail j'allais avoir un 16 ou un 18, rarement un 12 si le sujet me plaisait pas ; tandis qu'en maths, surtout en seconde (quand je jouais à LOTRO, hehe) j'avais beau m'acharner 3h sur... le premier exercice du DM (le plus facile, quoi) j'y arrivais pas, je procrastinais et le dimanche aprèm/soir j'essayais de choper mon ex-copain pour faire un/deux exercices histoire de ne pas me taper la bulle.

(que dire des profs de maths qui ont un sacré sens de la pédagogie, aussi...)

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1785
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par DjRidoo » dim. 31 août 2014, 12:21

La voie technologique m'a toujours laissé sceptique. Autant, je n'ai aucun problème à concevoir que le bac pro a des qualités (c'est beaucoup moins formaté, ça forme plus) que le bac général n'a pas, autant le lycée technologique, je vois pas.
Flying Master a écrit :Ahhh l'école! Ce qui m'a toujours choquè au lycée c'est la maniére de laquelle sont vus les STMG (anciennement STG et encore anciennement pour les STT).

La filiere STMG est une serie technologique mais le plus souvent on peut la faire dans les lycées généraux.

Ce qui me fait rire ce sont les gens qui disent que la STMG c'est pour les nuls, les eleves qui ont des mauvaises notes on les envoie la bas etc... Mais c'est tellement faux!

En verite si les eleves sont envoyés la bas c'est parce que beaucoup de matières générales sont supprimés. En effet il ne reste plus que le Francais, les maths, l'histoire et les langues (LV1 et LV2) . Il y a des niuvelles matieres comme Management, Eco droit puis Gestion qui est remplacé par la spé en Terminale.

Même les gens qui disent que les STMG foutent rien et que c'est facil... Je rigole mais tellement! Je leur donnerai mon Eco droit ou mon management, ils vont comprendre qui fait des etudes compliquees^^

Donc tous mes camarades de S, ES, L ou autre qui disent que les STMG c'est des branlos, je vous dit merde, MOI j'ai eu mon bac !
J'ai eu mon bac aussi. Y a un tas de gens en générale qui l'ont eu. Le management, l'eco et le droit, les ES en ont aussi. Je t'avouerai que j'ai suivi une filière scientifique, donc je serai sans doute perdu si je suis confronté à tes exos, néanmoins, tu le seras sans doute aussi si je te file mes exos de Physique ou de maths (except peut-être les statistiques). Et j'ai eu droit à des devoirs de langue de STMG ou STI2D, et je peux te dire que c'était extrêmement facile.
Et après, désolé de mon manque d'ouverture, mais tout les élèves de technologique que je connais sont allés là-bas parce qu'ils avaient des notes beaucoup trop juste en filière général (contrairement à la filière professionnelle). Et qui plus est, je connais des gens très intelligents qui ont fait une filière technologique, donc je juge simplement les élèves technologiques soit comme peu adaptés à des cours théoriques, soit comme des gens qui n'ont vraiment pas travaillé.


Après, je t'invite à me prouver le contraire autrement qu'en me disant merd*.


Meta, je t'ai déjà dit ce que je pensais des DUT info. Ça m'attire pas du tout, mais je pense que c'est la meilleur ambiance que tu puisses avoir dans les études post bac, au moins pour les S. Le seul truc que je reprocherai à ces DUT, c'est leur méthode de sélection. Un examen/concours sur le niveau en informatique serait beaucoup mieux venu qu'un recrutement sur dossier, l'informatique n'étant évoqué qu'en option.

Pour ce qui est de l'auto-entrepreneuriat, sache que c'est une voie difficile à aborder si tu n'as pas l'argent requit pour fonder ton entreprise (ou même pour travailler en informaticien indépendant). Donc, si tu veux une astuce de sioux, fais toi d'abord du blé avec une voie conventionnel, et crée ton entreprise après. %D



Et le travail seul chez moi, c'est un truc qui me fait mal. En règle général, je m'impose des plages horaires pour travailler, mais en règle général, c'est plutôt des plages horaires pour gamberger sur mon lit. :D

Maintenant, à propos des devoirs, ça a toujours été source de discussions. Déjà, ça dépend du prof. Par exemple, mon prof de maths cette année nous donnait des exos pour que l'on acquiert les bases. En gros, tu ne fais pas tes exos, t'as pas les bases. Néanmoins, c'est souvent fait uniquement pour analyser les élèves qui travaillent et les autres.

Cette année, pour être honnête, j'ai du travailler efficacement pendant deux semaines. J'ai longuement pataugé, mais pour le bac, j'avais enfin compris comment qu'on fait les révisions quand on est fort. Pourquoi, parce que j'avais plus de devoirs imposés. Donc, toutes mes plages de travail étaient dédiés à des révisions beaucoup plus efficaces que l'exercice .32 p 81 que tu regardes pendant une heure sans savoir quoi faire.

Donc oui, les devoirs ne servent à rien, SI et seulement SI on profite du temps que ça libère pour réviser.

Avatar de l’utilisateur
Alli Le Grand
Messages : 273
Inscription : sam. 26 juil. 2014, 16:48
Localisation : Fait de la plongée à Hoenn

Re: L'école, les études, le travail

Message par Alli Le Grand » dim. 31 août 2014, 15:47

Je reprends l'école mardi, mais je n'ai pas vraiment peur car c'est seulement ma 2ème année que je suis dans mon école actuelle, mais j'ai eu le temps de me faire plein d'amis :hap:
Mais ce qui me stresse le plus, c'est que je n'aurais plus le temps d'aller sur internet :(
Alli, le croco en hibernation.
NE ME REVEILLEZ PAS

Avatar de l’utilisateur
Flying Master
Messages : 4262
Inscription : sam. 10 août 2013, 17:16
Localisation : Dans le ciel, caché derrière les nuages...

Re: L'école, les études, le travail

Message par Flying Master » dim. 31 août 2014, 17:51

DjRidoo a écrit :Après, je t'invite à me prouver le contraire autrement qu'en me disant merd*.
Mais je vais le faire! :)

A l'instar du Bac pro, le bac technologique est lui aussi fait pour se specialiser des la premiere, mais en plus général.

En premiere nous sommes formés a la gestion d'entreprise, chose que les ES ne font pas (d'ailleurs contrairement a ce que tu as dir, les ES ne font pas de management, seulement de l'eco). Nous sommes donc specialises a tout ce qui concerne l'entreprise : gestion des taches, du personnel, des finances etc...

Et sans te mentir, AUCUN autre bac ne propose ça. Apres en Terminale tu chosis ta specialisation, Marketing, Comptabilité, Gestion des finances ou Informatique. Les quatre riles les plus importants dans une entreprise.

Effectivement nous sommes mal vus puisque tous les kékos qui n'en foutent pas une vont la bas, mais au final ceux la n'ont pas leur bac donc tant mieux. Mais je ne comprendrait jamais pourquoi tous ces gens sont envoyés la bas par pitié...

Bref, en ce qui concerne les matieres, je suis d'accord avec toi, les maths c'est pas compliqué. En même temps a quoi ça nous servirait d'apprendre les vecteurs? Pas grand chose poir gérer une entreprise a vrai dire... Par contre je ne suis pas d'accors avec toi pour les langues puisque nous avons EXACTEMENT le même programme que les filieres generales! Tout comme la Philo et le Français (exepté les L bien sur) donc tu as du tomber sur un sujet facile.

Et aujourd'hui je vais atterir en DUT Info, donc oui on peut reussir en sortant de STMG, c'est possible et je compte aller jusqu'au Master et je vais surement suivre la même formation que certains gars qui vont sortir de S. Mais moi, j'aurai beaucoup de bases en Info qu'eux n'auront pas donc j'aurai plus de facilites qu'eux et feanchement j'ai discute avec des potes plus ages que moi et la tendance generale est que les S galerent plus en DUT info que les STMG, donc oui je vous dit merde apres avoir bien critiqué les STMG :p

Bon apres il y a des exeptions, par exemple Meta, qui sort de S, a l'air de bien se debrouiller en DUT Info de ce qu'il m'en dit^^'

Apres quand je disait que je disait Merde aus gens, je parlait surtout de ceux qui critiquaoent les STMG et n'on pas eu leur bac.

Une chose a savoir est qu'on est quand même le bac avec le plus faible taux de reussite donc je pense que c'est pas pour rien^^
Méfiez-vous des sapins \o/

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1785
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par DjRidoo » dim. 31 août 2014, 18:14

Pour les DUT, c'est effectivement le cas, au moins pour ce qui est du manuel, même si je pense qu'il n'y a pas une seule voie (parce que les gens en générale peuvent quand même apporter aux gens en technologique, quand bien même les DUT et surtout les BTS sont plus formatés pour les sortants de technologiques).

Par contre, pour ce qui est du taux le plus faible de réussite au bac, tu as expliqué toi-même ce fait:
Flying Master a écrit :Effectivement nous sommes mal vus puisque tous les kékos qui n'en foutent pas une vont la bas, mais au final ceux la n'ont pas leur bac donc tant mieux. Mais je ne comprendrait jamais pourquoi tous ces gens sont envoyés la bas par pitié...
Alli Le Grand a écrit :Je reprends l'école mardi, mais je n'ai pas vraiment peur car c'est seulement ma 2ème année que je suis dans mon école actuelle, mais j'ai eu le temps de me faire plein d'amis :hap:
Mais ce qui me stresse le plus, c'est que je n'aurais plus le temps d'aller sur internet :(
Huh huh, je vois qu'on a les mêmes ennuis (enfin, pour internet, ça me gène pas trop, je vais quand même rester sur pkp, mais niveau JV...).

Avatar de l’utilisateur
Pork King 007
Messages : 3627
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 16:04
Localisation : Au Royaume Ardent

Re: L'école, les études, le travail

Message par Pork King 007 » lun. 01 sept. 2014, 01:42

Steak Tartare a écrit :Intéressant ça, comment ça se gère pour les profs ? Enfin, c'est une école avec des salles de cours et tout le tralala ?
Qu'est-ce que tu veux dire? Bah oui, c'est comme une Université, mais plus petite.
Bienvenue au Carrot Boxing Battle Club!

Steak Tartare
Artiste du dimanche
Artiste du dimanche
Messages : 1053
Inscription : sam. 02 nov. 2013, 11:26
Localisation : isation

Re: L'école, les études, le travail

Message par Steak Tartare » lun. 01 sept. 2014, 09:25

Bah j'avais du mal à concevoir une école où on choisis l'horaire de TOUS ses cours (contrairement à la fac où certains sont imposés quand même), surtout si c'est quelque chose de petit. Y'a des moments où les profs ont à peine une dizaine d'élèves, non ? Remarque, c'est quelque chose de très bien.

Avatar de l’utilisateur
Pork King 007
Messages : 3627
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 16:04
Localisation : Au Royaume Ardent

Re: L'école, les études, le travail

Message par Pork King 007 » lun. 01 sept. 2014, 18:41

Non non, c'est pas que tu choiis tout les horaires de tes cours, c'est que en fait, il t'envoie ton horaires, puis tu a le droit d'enlver un de tes cours pour le reporter a la session prochaine. Et puis c'est quand même plus grand qu'une école...
Bienvenue au Carrot Boxing Battle Club!

Avatar de l’utilisateur
feunnec
Messages : 1191
Inscription : jeu. 22 mai 2014, 23:02
Localisation : dans kalos pas loin de chromlac'h
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par feunnec » lun. 01 sept. 2014, 20:50

:( oh non demain c'est la rentrée des classes :(
Feunnec starter venant des flammes de l'enfer

Avatar de l’utilisateur
Andy le Voyageur
Messages : 3408
Inscription : lun. 01 juil. 2013, 19:26
Localisation : Là où il y a des Pokémon, j'y suit.
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par Andy le Voyageur » lun. 01 sept. 2014, 21:05

Nyaaaaaaaaaaah... :( sniff...
Je veut pas rentrer non plus.

Steak Tartare
Artiste du dimanche
Artiste du dimanche
Messages : 1053
Inscription : sam. 02 nov. 2013, 11:26
Localisation : isation

Re: L'école, les études, le travail

Message par Steak Tartare » lun. 01 sept. 2014, 21:16

Pork King 007 a écrit :Non non, c'est pas que tu choiis tout les horaires de tes cours, c'est que en fait, il t'envoie ton horaires, puis tu a le droit d'enlver un de tes cours pour le reporter a la session prochaine. Et puis c'est quand même plus grand qu'une école...
Ah, au temps pour moi. C'est vrai que c'est bien quand on a un gagne-pain à coté, parce qu'en France c'est bofbof à ce niveau-là, je parle ici des petits boulots et non de l'alternance... Enfin, ça me concerne pas trop puisque je n'ai pas besoin de travailler pour manger autre chose que des pâtes (j'ai dû jouer à Tetris pour caser mes fruits et légumes dans la cuisine, tout à l'heure :p ) et je peux épargner pour peu que je fasse pas d'achat compulsif dans le mois. Je ne suis pas une gosse de riche, loooooin de là mais... extrêmement loin.
feunnec a écrit :oh non demain c'est la rentrée des classes
J'ai ma pré-rentrée le 3 au matin ...

... mais 3h après je serai en vacances jusqu'au 15 :D ! No rage de ne pas être à la fac (et encore, je parle pas du temps où la rentrée était en octobre)

Avatar de l’utilisateur
Andy le Voyageur
Messages : 3408
Inscription : lun. 01 juil. 2013, 19:26
Localisation : Là où il y a des Pokémon, j'y suit.
Contact :

Re: L'école, les études, le travail

Message par Andy le Voyageur » lun. 01 sept. 2014, 21:19

Rrrrrrh... :mad:
Moi je ne sais pourquoi mais ma pré-rentrée demain est de 8 a 16 h. C'est looooooong...

Avatar de l’utilisateur
Pork King 007
Messages : 3627
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 16:04
Localisation : Au Royaume Ardent

Re: L'école, les études, le travail

Message par Pork King 007 » mar. 02 sept. 2014, 01:25

Ma rentrée était Mardi, ou je commencais à 9h30, et je finissais à midi, et demain je remprends l'école à 10 heures :hap:
Bienvenue au Carrot Boxing Battle Club!

Avatar de l’utilisateur
XXx
Messages : 477
Inscription : jeu. 29 mai 2014, 22:45

Re: L'école, les études, le travail

Message par XXx » mar. 02 sept. 2014, 10:16

Mais on est Mardi aujourd'hui :ouch:
L'Ombre, c'est la lumière fanée (De ma petite amie)
La seule chose qui est impossible, c'est qu'il y ait quelque chose dans ce monde qui le soit (De moi)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité