La sneakers écrivaine.

C'est ici que vous pouvez délier votre plume et raconter vos histoires.

Modérateur : Modérateurs section Pokémon et Vous

Répondre
Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

La sneakers écrivaine.

Message par TX-3 » dim. 23 août 2015, 03:28

Bonjour à toi, membre de Poképédia et amateur de lecture, je te souhaite la bienvenue dans mon antre.
Au menu ici: un bordel*. Des textes, poèmes et autres balancés comme ça, selon mon humeur. Si j'ai envie de quelque chose, je le fais.
Ils seront classés par type d'écrits, donc sous ce format:
Poèmes:

#1: Titre.
Maximes:

#1: Titre.
Etc, vous avez compris.

Petit rappel: Je n'ai aucun talent en particulier dans le domaine littéraire, du moins à l'écriture. Je n'écris que par besoin et n'ai jamais réellement exposé mes textes. Je tiens tout de même à préciser que je ne crée pas ce topic à but de montrer aux autres que je suis un pro du poème ou quoi que ce soit d'autres. Je ne cherche que la progression/l'amélioration de mon style, le partage avec d'autres personnes et cherche aussi à me dévoiler un peu plus à vous, chose que j'ai rarement faite.

Toute critique est acceptée et vivement appréciée, du moment qu'elle est raisonnée et construite.
Je ne tiendrai compte d'aucun retour qui n'entrera pas dans ces deux critères, que la personne dise avoir aimée ou non ce que j'ai produit.


*: peut-être que quelqu'un a déjà fait un topic ressemblant ou étant exactement pareil que celui-ci. Si oui: ne criez pas au plagia, je ne suis jamais allé dans cette section avant de créer mon topic.
-------------------

J'espère que mon travail saura satisfaire vos attentes (vous surprendre serait le must), et que moi-même prendrait plaisir à vous le dévoiler.
Si jamais au moins l'une de ses deux chose n'est majoritairement pas à l'ordre du jour, alors je fermerai le topic pour éviter de vous polluer l'esprit/de me forcer à faire quelque chose qui doit être un plaisir ou un besoin.

Mon rythme de " parution " sera très irrégulier, car comme je l'ai dit, cela dépend beaucoup de mon humeur: je peux poster plusieurs poèmes en un seul post tout comme n'en poster qu'un en trois mois.


Sur ce, enjoy. :)

--------------------------------------


Listing:
Textes randoms:
#1: Nuit.
Dernière édition par TX-3 le lun. 12 sept. 2016, 18:19, édité 5 fois.
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2681
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par monocram » dim. 23 août 2015, 08:57

Intéressant.
Hâte de voir ce que ça va donner. :evil:
Le fait de poster quand tu as envie est parfait. Comme ça, tu ne te forces pas écrire que tu aies inspiration ou non.
Ne jamais se forcer. :^^:
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
Aeghiss
Messages : 543
Inscription : lun. 16 févr. 2015, 17:18
Localisation : Clermont-ferrand

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par Aeghiss » dim. 23 août 2015, 11:53

J'ai hâte d'en voir plus! :hap:
Aeghiss le Funeste, Cire de la Flamme Verte

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1783
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par DjRidoo » dim. 23 août 2015, 11:56

Han, comment 3B il se place pour les Chatot. %D

Bref, ça fait plaisir que quelqu'un prenne le temps de rappeler ça:
BiBaBu a écrit :Toute critique est acceptée et vivement appréciée, du moment qu'elle est raisonnée et construite.
Je ne tiendrai compte d'aucun retour qui n'entrera pas dans ces deux critères, que la personne dise avoir aimée ou non ce que j'ai produit.
Parfois, ça fait débat, donc c'est pas plus mal que tu le précises.

Avatar de l’utilisateur
Oreon
Messages : 4973
Inscription : ven. 04 janv. 2013, 10:03
Localisation : France, Normandie
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par Oreon » dim. 23 août 2015, 12:23

DjRidoo a écrit :Bref, ça fait plaisir que quelqu'un prenne le temps de rappeler ça:
BiBaBu a écrit :Toute critique est acceptée et vivement appréciée, du moment qu'elle est raisonnée et construite.
Je ne tiendrai compte d'aucun retour qui n'entrera pas dans ces deux critères, que la personne dise avoir aimée ou non ce que j'ai produit.
Parfois, ça fait débat, donc c'est pas plus mal que tu le précises.
Bawi hein... C'est vrai que les autres auteurs ils s'en foutent des critiques construites... :'(
BiBaBu a écrit :*: peut-être que quelqu'un a déjà fait un topic ressemblant ou étant exactement pareil que celui-ci. Si oui: ne criez pas au plagia, je ne suis jamais allé dans cette section avant de créer mon topic.
Au plagiat ! :p
Il a plagié le Bazar d'Oreon qui date d'il y a même pas une semaine ! :evil:
:humour:
Une crise cardiaque et puis tumeur... Et le reste de l'univers avec toi.

Pokédex de Pokémon Platine
"On dit que le temps s'écoule au rythme des battements de cœur de ce Pokémon légendaire de Sinnoh."

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par TX-3 » dim. 23 août 2015, 12:57

@
All a écrit :.
Merci à vous pour vos retours, ça me fait plaisir de voir que certains ont déjà prévu de me lire!
Bon j'avoue ça renforce ma peur de me foirer aussi!
monocram a écrit :Intéressant.
Hâte de voir ce que ça va donner.
Le fait de poster quand tu as envie est parfait. Comme ça, tu ne te forces pas écrire que tu aies inspiration ou non.
Ne jamais se forcer.
Aha, heureux que tu t'intéresses à mon futur travail!
Je suis totalement d'accord!
Aeghiss a écrit :J'ai hâte d'en voir plus!
Tu m'en vois ravi!
DjRidoo a écrit :Han, comment 3B il se place pour les Chatot. %D

Bref, ça fait plaisir que quelqu'un prenne le temps de rappeler ça:
BiBaBu a écrit :Toute critique est acceptée et vivement appréciée, du moment qu'elle est raisonnée et construite.
Je ne tiendrai compte d'aucun retour qui n'entrera pas dans ces deux critères, que la personne dise avoir aimée ou non ce que j'ai produit.
Parfois, ça fait débat, donc c'est pas plus mal que tu le précises.
Ah non pour le coup RidooBlaster je n'ai aucune chance de gagner un prix dans cette catégorie!
Je trouve que c'est essentiel de le rappeler. :^^:
Oreon a écrit :
DjRidoo a écrit :Bref, ça fait plaisir que quelqu'un prenne le temps de rappeler ça:
BiBaBu a écrit :Toute critique est acceptée et vivement appréciée, du moment qu'elle est raisonnée et construite.
Je ne tiendrai compte d'aucun retour qui n'entrera pas dans ces deux critères, que la personne dise avoir aimée ou non ce que j'ai produit.
Parfois, ça fait débat, donc c'est pas plus mal que tu le précises.
Bawi hein... C'est vrai que les autres auteurs ils s'en foutent des critiques construites... :'(
BiBaBu a écrit :*: peut-être que quelqu'un a déjà fait un topic ressemblant ou étant exactement pareil que celui-ci. Si oui: ne criez pas au plagia, je ne suis jamais allé dans cette section avant de créer mon topic.
Au plagiat ! :p
Il a plagié le Bazar d'Oreon qui date d'il y a même pas une semaine !
:humour:
Ah oui t'en as fait un ? Ah bon bah tant pis. x)
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1783
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par DjRidoo » dim. 23 août 2015, 15:43

Oreon a écrit : Bawi hein... C'est vrai que les autres auteurs ils s'en foutent des critiques construites... :'(
Disons plutôt que certains auteurs ont tendance à mieux entendre les critiques positives...
Enfin bon, j'irais pas plus loin.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2681
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par monocram » dim. 23 août 2015, 15:56

Il est vrai qu'une critique bien construite qu'elle soit positive ou négative, crée un effet de ravissement quant à l'attention que l'auteur de la critique porte à l'oeuvre.
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par TX-3 » dim. 23 août 2015, 16:42

monocram a écrit :Il est vrai qu'une critique bien construite qu'elle soit positive ou négative, crée un effet de ravissement quant à l'attention que l'auteur de la critique porte à l'oeuvre.
DjRidoo a écrit :
Oreon a écrit : Bawi hein... C'est vrai que les autres auteurs ils s'en foutent des critiques construites... :'(
Disons plutôt que certains auteurs ont tendance à mieux entendre les critiques positives...
Enfin bon, j'irais pas plus loin.

+1 à vous deux.


(je pense poster mon premier travail dans la nuit, sûrement entre 1h et 5h)
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2681
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par monocram » dim. 23 août 2015, 16:46

Le vampire que je suis, sera là au bon moment pour les lire. Du moins, normalement.
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
Aeghiss
Messages : 543
Inscription : lun. 16 févr. 2015, 17:18
Localisation : Clermont-ferrand

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par Aeghiss » dim. 23 août 2015, 17:57

Oh mon dieu nous sommes deux! :ouch:
Oui, je suis un humain, un Funécire et un vampire, j'ai un anti-dédoublement de personnalité : trois corps (jusqu'à dernière nouvelle) pour une seule âme.
Aeghiss le Funeste, Cire de la Flamme Verte

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2681
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par monocram » dim. 23 août 2015, 18:13

Aeghiss a écrit :Oh mon dieu nous sommes deux! :ouch:
Oui, je suis un humain, un Funécire et un vampire, j'ai un anti-dédoublement de personnalité : trois corps (jusqu'à dernière nouvelle) pour une seule âme.
Si tu savais tout ce que je suis et combien nous sommes en une seule personne. Je suis pire que toutes les effroyables folies présentes sur Terre.
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par TX-3 » dim. 23 août 2015, 19:34

Ah bah tant mieux dans ce cas, j'aurai peut-être des réponses rapides!
A moins que vous ne préféreriez répondre que plus tard. :^^:
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par TX-3 » lun. 24 août 2015, 05:25

Le voilà le voici!
Enjoy! :^^:
Nuit.
Ça fait maintenant quatre ans.
Quatre années à errer dans les grandes et longues rues qui s'offrent à moi.
J'irai même à dire que je les chevauche, comme on chevaucherait un cheval sauvage croisé en plein Far West.

Parce qu'au fond la Nuit c'est ça, le Far West des temps modernes. L'endroit peu recommandé, celui où " quand t'es jeune " on t'interdit d'y mettre un pied parce que c'est trop dangereux.
" On ne sait pas ce qu'on y trouve ". Vous l'avez déjà entendu cette phrase, hein ? Et vous l'avez toujours vu de manière péjorative, c'est comme ça qu'on vous l'a inculqué.
Mais au final ne serait-ce pas juste une connerie ? Un moyen de rendre la Nuit plus effrayante qu'elle-même ne veut l'être ?
La diversité est une des nombreuses qualités de la nuit, un lieu où la routine n'existe pas, où chaque chose ne sera pas là le lendemain, où la surprise est quotidienne.
La Nuit c'est une ambiance, une ambiance qui peut varier du tout au tout. Il y a l'ambiance festive que tu partages entre potes en allant dans un pub jusqu'à pas d'heure, à te remplir l'estomac de bières et à raconter des blagues bien baufs tant l'alcool n'est pas loin de remplacer le sang de tes veines.
Et à contrario il y a celle où tu es seul avec toi-même, celle qui est tant pesante que puissante, celle qui te laisse penser que tout est possible, qu'ici tu es libre de faire ce que bon te semble.
Dans la Nuit, tu observes tout et tout t'observe, comme si tu échangeais un regard avec tout ce sur quoi ton oeil se posait. Une certaine gêne, un mal être s'installent en toi allants jusqu'à s'immiscer dans ton ventre et ne plus en ressortir. Quant à ton cerveau lui, n'a que deux états possibles: soit il est totalement éteint, soit au contraire, il carbure.
Dans le premier cas, tu te sens flotter, voguer... tu marches sans t'arrêter, jusqu'à revenir à ton point de départ, sans te rappeler ne serait-ce que d'une once de ton périple qui l'on qualifiait de " dangereux ".
Dans le deuxième cas, toutes les questions que tu refuses de te poser refont surface, et tu t'efforces d'y répondre. Coûte que coûte. Ces questions tournent autour du monde qui t'entoure, " Pourquoi ci ? " " Pourquoi ça ? ". De toi, " J'aurai dû ... " " J'espère... ".
Tu te retrouves étonnement à penser à tout et rien. Ton esprit est vidé de toute pensée inutile voir néfaste.

En sommes dans la Nuit, tu te sens bien. Tu te sens chez toi, à ta place alors que le jour, ua même endroit, tout serait différent.
La Nuit est le contraire du jour, et c'est bien pour ça qu'elle est bien plus haute dans mon estime. Parce que c'est vrai quoi, la journée c'est ennuyant, stressant, et j'en passe. La journée c'est le moment où tout te tombe dessus, où tu te fatigues, où tu te ruines le moral, où tu es tout simplement enfermé dans un système que l'on a t'a appris à utiliser.
Et c'est le rôle de la Nuit est essentiel. Qu'est-ce que la journée sans la Nuit pour rattraper ce que nous a fait subir le premier ? Peu importe le moyen ou la manière, chacun utilise sa Nuit comme il en a besoin, et toujours pour réparer les malheurs que la journée a causé.

La nuit est le massage quotidien d'après journée.
Commentaire perso: je suis déçu de ma première " prestation ". Mes idées sont mal interprétées, sont balancées à tout va/ne sont pas ordonnées, mon écriture n'est pas fameuse non plus, et je n'ai pas l'impression de faire passer un réel message/sentiment/une réelle impression.
Je n'essaierai pas de me chercher une quelconque excuse telle que " c'est ma première, je suis pas trop à l'aise ", puisque bien que vrai, je ne considère pas que ce soit une raison suffisante pour louper son travail.

J'attends vos retours!
Soyez direct mais pas trop dur, histoire de pas me démoraliser dès mon premier passage. XD
Mais n'essayez pas de me faire passer un avis négatif par un message tout doux, je trouverai ça dommage et il y a plus de risques que je le prenne mal.
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2681
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par monocram » lun. 24 août 2015, 09:18

Je trouve que ça va mais comme tu l'as dit, il y a quand-même moyen de faire mieux.
Les fautes d'orthographe sont rares et les répétitions sont en partie maîtrisées, d'un point de vue théorique.

Maintenant, l'artistique.
Le sujet que tu as choisi, la Nuit, est bien résumée. En fait, quand on choisit un sujet particulier on y joint son propre avis face à celui-ci. Certains te décriront la nuit en deux ligne, d'autres en une cinquantaine. De plus, il se peut que les avis cachés dans les textes soient différents et donc, sujets à des débats. Le point de vue d'une personne est bien mais le mélanger avec le point de vue d'une autre personne est encore mieux car il y a peut-être, chez l'un, des idées n'apparaissant pas chez l'autre et vice-versa.
Dans ce texte, on te lit ainsi que tes intentions comme dans un livre ouvert mais certaines fois, j'ai trouvé que tu t'exprimais mal. Mais tu n'es pas le seul. ^^

Puisque les avis sont différents, les messages de fin seront différents. Certains diront que la Nuit n'est qu'un moment pour dormir. D'autres diront: "non, c'est un moment pour travailler". Et d'autres comme toi diront: "Pas du tout, c'est un moment où on fait ce qu'on veut"
Tant qu'il y a certaines limites, quand-même.^^"

C'est pas mal pour un début. J'aime déjà. :^^:
Je ne sais pas si j'ai bien tout résumé. C'est mon avis, après tout.
J'ai préféré ne pas faire une analyse comme pour les fics. En résumé, c'est bien.

Je terminerait par une citation modifiée:
"Vous savez, les avis c'est comme les trous du c**, tout le monde en a un. Ensuite, essayez de changer l'anus de quelqu'un, son avis sera difficile à changer, alors.
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
Marnie
Messages : 15
Inscription : sam. 22 août 2015, 01:02
Localisation : Quelque part entre Paris et Dijon

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par Marnie » lun. 24 août 2015, 12:55

Tour d'abord, bonne nouvelle, j'aime beaucoup
Mais bien évidemment, il y a quelques défauts, quelques faute d'orthographe et de frappe m'ont un peu titillée, bien qu'elles soient quand même minimes
Il y a des passages que j'ai beaucoup aimé, d'autres moins. Par exemple, je trouve la partie sur le jour assez maladroite mais j'ai beaucoup aimé la comparaison avec le Far West
Et je suis du même avis que monocram, pour le fait que chacun a une vision différente de la nuit, et je pense que tu aurais du parler à la première personne plutôt qu'à la deuxième. Par exemple au moment ou tu dis "la Nuit tu te sens bien", c'est pas forcément vrai tu comprends? Certains voient la nuit oppressante, effrayante ou tout simplement moins bien que le jour
Je pense avoir fait le tour. Je ne suis pas déçue par ce premier écrit
Coucou

Avatar de l’utilisateur
Oreon
Messages : 4973
Inscription : ven. 04 janv. 2013, 10:03
Localisation : France, Normandie
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par Oreon » lun. 24 août 2015, 14:29

J'aime beaucoup, comme Marnie et Monocram. :)
On ressent des choses sur toi, en lisant, qu'on ne saurait percevoir lorsque tu nous parles ou lorsque tu parles aux autres.
Ce texte donne l'impression que c'est plus que toi qui parle : c'est comme un autre toi.
Pendant cette courte lecture, j'en avais oublié que c'était toi l'auteur.

Et ça, c'est déjà quelque-chose qu'il faut respecter, car nous n'avons pas tous cette capacité dans notre plume.

Pour le texte en lui-même, j'ai beaucoup aimé les comparaisons, ainsi que les accumulations, qui ont donné du volume et de la réalité à ton récit.
L'écriture est fine et légère, tout en sachant appuyer aux endroits où il faut avec un langage choc.
Malheureusement, cette fameuse écriture a été gâchée par les quelques fautes d'orthographe dont tu as doté ton texte, qui m'ont fréquemment coupé dans ma lecture pour tenter de comprendre ta phrase. :/

Conclusion : j'aime beaucoup, mais attention aux fautes. ;)
Une crise cardiaque et puis tumeur... Et le reste de l'univers avec toi.

Pokédex de Pokémon Platine
"On dit que le temps s'écoule au rythme des battements de cœur de ce Pokémon légendaire de Sinnoh."

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: Le BiBazar littéraire.

Message par TX-3 » mar. 19 avr. 2016, 04:56

Salut tout le monde! Après une looooooooooongue absence je reviens observer le forum tous les soirs et donc fais un retour parmi vous.

Du coup je vous donne du nouveau: je compte pas répondre à vos messages tout de suite, mais à mon troisième poste à chaque fois, je répondrai en même temps que je posterai mes écrits. J'ai hésité avec cinq mais je me suis dit que ça ferait des réponses interminables et que ça pourrait vous décourageait de poster quatre fois sans avoir de réponse par la suite, ça peut être frustrant. Pour ça je pense notamment à
Oreon a écrit :.
,
monocram a écrit :.
,
Marnie a écrit :.
qui ont déjà réagi à mon premier poste. Je vous en remercie, d'ailleurs. :)

Aujourd'hui, deux """" poèmes """" sont à votre disposition!
Diable bleu.

Scellé dans ton regard,
Rien si ce n'est un placard,
Rempli de mensonges et de secrets,
Cachés par des discours et des regrets,
Je ne vois que du sombre,
Comme si ton visage n'était qu'une ombre.
Rien si ce n'est que des pleurs,
S'écoulant suite à la peur,
De tomber et ne jamais te relever,
N'attendant plus que quelqu'un pour te sauver.
Satané miroir,
Par ta faute je broie du noir.
Frénésie.

Ce que tu peux être horrible par moments,
Quand tu doutes de mes sentiments,
Ces derniers que je ne peux contrôler,
Qui me rendent complètement taré.
Je t'aime et ces trois mots ne suffisent pas,
Pour justifier cette folie et ce tracas.
Ce que tu peux être horrible par moments,
Ce que tu peux être horrible.
Ce que tu peux être horrible par moments,
Quand tu prends les mots pour des armes,
Ces mêmes mots qui me font perdre pied et me désarment,
Me font douter de moi,
Me font revenir cette question en émoi.
Car au final, qui suis-je pour être auprès de quelqu'un comme toi ?
Ce que tu.. Je peux être horrible par moments.
Au programme, un niveau de langue pauvre à souhait, des rimes banales, mais le point positif est que je me dévoile pas mal ici, ce qui je trouve est très important dans un poème.
J'attends vos retours avec impatience!
N'oubliez pas: si mon travail vous donne l'envie de me chier dessus, chiez moi dessus. Je veux des critiques honnêtes. Je demanderai juste des critiques un minimum construites, merci!
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
Oreon
Messages : 4973
Inscription : ven. 04 janv. 2013, 10:03
Localisation : France, Normandie
Contact :

Re: La sneakers écrivaine.

Message par Oreon » lun. 12 sept. 2016, 20:57

Alors, la première chose qui me vient à l'esprit quand je lis ces poèmes, c'est que j'ai l'impression que le second est la suite du premier.
En effet, le premier élément donnant cette impression est que tu t'adresses à une personne.
Le second est qu'il y a la thématique de soi. Finalement, le premier est le reflet de toi, tandis que le second est ton comportement envers toi-même.

J'aime bien le refrain dans "Frénésie" : on ressent bien que ce que tu exprimes n'est pas arrivé une fois dans ta vie, mais plusieurs fois, peut-être même beaucoup trop. Ca m'évoque l'aporie (une situation dont on ne peut pas s'échapper, que l'on est condamné à subir).

A part ça, je trouve que le sentiment de victime, de soumission est bien représenté dans les deux poèmes : ici, tu montres bien la souffrance, et d'où elle provient, à savoir de ton regard et de celui des autres.

Enfin, sache que j'admire ta manière de faire tes rimes, qui jouent souvent sur des sens communs aux deux mots, ou à l'inverse, des oppositions. Par exemple pour "Diable bleu" :
  • Le "secret" et le "regret" évoquent chacun un sentiment commun : se morfondre, quelque-chose qui se fait seul dans son coin ;
  • "Sombre" et "ombre", pas besoin d'expliquer ;
  • "Pleurs" et "peur" sont chacun deux sentiments négatifs ;
  • "Relever" et "sauver" évoquent chacun la thématique de l'aide ;
  • "Miroir" et "noir" sont antithétiques, car le premier est associé à la lumière (sans lumière, pas de reflet), tandis que le second en évoque l'absence ;
En bref : chapeau bas. ^^
Une crise cardiaque et puis tumeur... Et le reste de l'univers avec toi.

Pokédex de Pokémon Platine
"On dit que le temps s'écoule au rythme des battements de cœur de ce Pokémon légendaire de Sinnoh."

Avatar de l’utilisateur
DjRidoo
Messages : 1783
Inscription : sam. 09 févr. 2013, 21:56
Localisation : New Bark Town
Contact :

Re: La sneakers écrivaine.

Message par DjRidoo » lun. 12 sept. 2016, 21:58

Au programme, un niveau de langue pauvre à souhait, des rimes banales, mais le point positif est que je me dévoile pas mal ici, ce qui je trouve est très important dans un poème.
Pour moi, ce disclaimer résume très bien tes poèmes, à savoir qu'il s'agit quasiment d'une introspection.
Alors, je ne me fendrai pas d'une critique bien construite comme celle d'Oreon, tout simplement parce que j'ai pas la prétention de connaître ne serait-ce qu'une lichette de littérature (et également parce que je ne pense pas faire le poids face à la critique au-dessus :D). Et de plus, je serai pas foutu de faire ne serait-ce que le n-millième de tes poèmes, Biba.

Bref, j'aime beaucoup la thématique du spleen, du questionnement de soi, en particulier venant d'un membre comme toi, Biba, qui affiche souvent une certaine forme d'assurance.

Aussi, pour réagir plus personnellement, j'aime beaucoup les libertés que tu prends sur la longueur de tes vers, je trouve que tu joues particulièrement bien sur les rythmes (ptet ton côté mélomane), donc là-dessus, continue!

J'ai pas vraiment de critique à faire, le changement brusque de voca, au pire:
Qui me rendent complètement taré.
Après, ça a du sens dans le poème, donc bon, c'est pas vraiement un problème.

Enfin, voilà, pour ma réaction. :)

Metazenithian
Modérateur général
Messages : 2245
Inscription : mer. 26 déc. 2012, 13:52

Re: La sneakers écrivaine.

Message par Metazenithian » lun. 12 sept. 2016, 23:36

Meh. J'ai plus grand chose à dire après être passé derrière deux pontifes de l'analyse, mais bon let's try it.

Déjà, pour le thème des deux poèmes, c'est très intéressant comme l'a dit Ridoo de te lire parler de toi-même, faire une introspection sur ta vie/tes ressentis.

Pour le Diable Bleu, inutile de refaire l'analyse des rimes d'Oreon. Homme de peu de culture que je suis, je voudrais simplement savoir à quoi est-ce que le titre fait référence. Apparemment, diable bleu est une expression canadienne pour désigner le spleen, mais je veux juste être sûr ^^
Personnellement, j'ai lu le poème en le rappant dans ma tête, et le résultat était... WOW. Pourquoi j'ai fait ça ? Je ne sais pas, mais ça sonnait bien :stupid: . En tout cas, le rythme inégal du poème, oscillant entre rimes pairs et impairs, et même enchaînant exceptionnellement deux vers de rimes égales, renforce bien l'idée d'indécision du protagoniste. On sent que celui-ci n'a pas confiance en lui, craint une partie de lui-même, et les vers, passant de la stabilité à l'instabilité, montre ce manque de confiance.
On peut même remarquer que le poème boucle sur lui-même en parlant du regard au début, et du miroir à la fin ; avant d'être brisé par l'arrivée de l'obscurité, comme si le protagoniste était brisé dans son élan et repartait dans un cycle de spleen.
Enfin, dans ce poème (par opposition au suivant), on a l'impression que le protagoniste ressent de la haine, principalement dirigée envers le monde qui l'entoure (c'est le miroir qui lui fait broyer du noir, la façon dont il est observé par la société autour de lui)


Pour la Frénésie, je sens plutôt un déchirement intérieur, une profonde tristesse dirigée contre soi-même.
Au début, on peut voir quelqu'un qui aime, qui aime tellement qu'il est en colère ou ressent de la haine, montrant à quel point la frontière est ténue entre haine et amour. Le petit effet de style au vers 7-9 est super bien, ça sonne à mes oreilles comme du Victor Hugo ;)
Inutile de préciser que le poème est bien construit avec un effet en miroir entre les vers 1-7 et 9-15, le vers 8 servant de point de pivot. D'ailleurs les vers 9-15 sonnent comme une sorte de nouveau départ pour le protagoniste. C'est la que la haine laisse place au désespoir, pour se conclure sur le dernier vers, retournant la situation (et l'état d'esprit) du protagoniste.
Le seul défaut que j'y trouve est d'être reparti sur " Ce que tu " au dernier vers, au lieu de plutôt dire " Ce que... je " ; personnellement, je trouve que ça coupe le flot du poème, je pense qu'il aurait été mieux de ne pas le couper à ce moment, pour vraiment garder la continuité dans l'esprit du protagoniste, comme s'il avait eu une révélation, mais de quelque chose qu'il avait déjà toujours su, afin de renforcer l'idée du désespoir.


Mais bon, tu sais déjà ce que je pense de tes poèmes ;) . Tu gères, et ces deux poèmes en sont un nouvel exemple.
Super travail, continue comme ça.
J'attends tes prochains poèmes avec impatience ^^
" Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux "
- Benjamin Franklin

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: La sneakers écrivaine.

Message par TX-3 » ven. 23 sept. 2016, 00:20

Petite pause dans ma vie juste le temps de poster un petit poème que j'ai fait pendant mon contrôle d'histoire. Je ne l'ai pas modifié depuis le moment où je l'ai écrit, je trouve ça sympa de le poser comme c'est venu. Plus spontané.
La joie de mourir.

Aujourd'hui encore plus qu'hier,
Je me meurs.
Je me meurs car ton amour n'est plus,
Le manque me tue.
Le diable bleu frappe à ma porte; si fort
Comme pour me dire " l'enfer t'attend après le mort. "
Et moi je me meurs, laissant mes derniers espoirs filer,
L'invitant à entrer.
Face à face, puis entremêlés,
Comme deux corps peuvent se désirer,
Il s'empare de moi, nous ne faisons plus qu'un.
Mais sa force, négative, est plus forte que mon envie de vivre,
Alors très vite il prend le dessus, m'enivre.
Allongé sur ce lit,
Mon corps ne répond plus. Tout comme mon esprit.
Est-ce la fin,
Est-ce enfin ma fin.
(On peut remarquer la fin un peu bouclée qui marque le moment où je me suis dit « merde le contrôle »)
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
TX-3
Messages : 1287
Inscription : sam. 06 avr. 2013, 12:58
Contact :

Re: La sneakers écrivaine.

Message par TX-3 » lun. 19 déc. 2016, 01:34

Écrit vite fait en ce weekend qui meurtrît mon âme.
Épuisé d'aimer.
À quoi bon continuer à aimer cette femme qui pour se sentir vivante vous fait du mal,
À quoi bon y donner votre âme.

Celle qui, pendant des années vous comblaient,
Ne vit plus que dans l'ombre de celle qu'elle était.

Pourquoi se laisser faire ainsi,
Pourquoi être à sa merci.

Pourquoi vous battre
Lorsque, pour elle, vous n'êtes plus qu'un cœur à abattre.

Pour elle ce n'est qu'un jeu,
Pourquoi en faire votre enjeu,

L'unique but guidant votre vie,
Le seul élément vous maintenant en... Vous avez compris.

Quel gâchis de se préserver pour elle,
Quand elle ne se prive pas de vous remplacer par d'autres L

Vous prouvant qu'elle n'a pas besoin de votre présence,
Qu'il est inutile d'en appeler à sa clémence.

Mourrez et vous lui permettrez de vivre.
Voyage de l'interdit.
Il existe ces moments où l'envie de me suicider envahit mon esprit, ces moments où je suis complètement désespéré.
Pis faut toujours que y'aie ce peu d'espoir de voir le bonheur apparaître, et cette foutue culpabilité de rendre mon entourage triste. J'aimerai leur ouvrir les yeux: je suis un homme n'ayant aucun but dans la vie si ce n'est l'amour, ce même amour qui lui ne veut pas de moi; je ne vaux pas un sous je suis une personne assez dégueulasse que ce soit dans la forme comme dans le fond, et par dessus tout je n'ai plus envie de rester une seconde de plus celui que je suis. Pourquoi être triste alors que vois perdez un moins que rien dont le seul moyen à sa portée pour accéder à la joie est de cesser de respirer ? Laissez moi mourir, je vous en supplie.
Dernière édition par TX-3 le jeu. 22 déc. 2016, 16:37, édité 1 fois.
Vieux débris qui passe de temps à autres, voir ce que devient un vieil ami.

Avatar de l’utilisateur
Colrin
Modérateur général
Messages : 2555
Inscription : mar. 30 sept. 2014, 20:27
Localisation : Grenoble
Contact :

Re: La sneakers écrivaine.

Message par Colrin » lun. 19 déc. 2016, 11:06

Bois un coup, ça ira mieux.
Dans ce petit espace entre la mort et la vie, c'est là qu'on se sent le plus vivant.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité