[Fanfic] L'Île de Frontalia

C'est ici que vous pouvez délier votre plume et raconter vos histoires.

Modérateur : Modérateurs section Pokémon et Vous

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » ven. 06 nov. 2015, 23:47

Je m'excuse du retard, ça fait un bout de temps que j'ai écrit le Chapitre 5 mais j'ai totalement oublié de vous le publier ici... Désolé ! Je bloquais sur l'avancée du chapitre 6, et en revenant ici je me suis rendu compte que j'avais oublié de vous en mettre un... Au moins j'espère qu'il vous plaira ! :)



Chapitre 5: Zongcity
Le lendemain matin, Alpha était la première levée. Elle s'était un peu éloignée des autres, le temps de s'habiller et de méditer. Elle repensait aux durs mots qu'avait eus Karl à son encontre la veille. D'abord soupçonnée de faire partie de la Team Rocher, elle avait ensuite été accusée de faire partie des responsables de scission de l'Île en quatre régions. Elle qui s'était battue corps et âme contre la Team Rocher et les séparatistes de Scindatre, elle qui avait failli y laisser sa peau en se faisant poignarder par la Commandante Mars et en se faisant directement lacérer par le Pokémon du Leader lui-même.

Elle avait les larmes aux yeux et n'entendit pas l'aîné Mondston s'approcher d'elle. Il s'assit à ses côtés et lui murmurra:
-Alpha... Je suis désolé pour hier soir, je ne voulais pas dire ça... C'est sorti tout seul, les choses se passent tellement vite ces derniers temps...
Il tenta alors de la prendre dans ses bras pour la consoler, mais Alpha se leva et lui rétorqua sèchement:
-Tu ferais mieux d'aller réveiller Katrina et Dawn. Si on veut arriver à Zongcity dans la journée, on ferait mieux de se mettre en route dès maintenant.
Karl s'exécuta, ne se sentant pas de tenir tête à la Conseil 4. Bientôt, les quatre compagnons s'étaient mis en route, afin de terminer l'autre partie de la Route 2, cette forêt parsemée d'arbres. L'avantage, leur fit remarquer Katrina, c'est qu'il n'y avait pas beaucoup de Dresseurs et de Pokémon alentours, et qu'ils allaient aisément arriver au bout du chemin sans trop de difficultés. Ce qui n'arrangeait cependant par Karl: en effet, les Dresseurs et les Pokémon sauvages étaient ce dont il avait besoin pour s'entraîner. Même si Alpha et Ramzen pensaient qu'il avait le niveau pour relever le défi du premier Badge, lui-même n'était pas très confiant et ressentait la nécessité d'augmenter la puissance de ses Pokémon.

-Halte, tonna une voix froide, faisant se retourner les quatre amis.
Dawn, son frère, Alpha et Katrina firent face à un homme avec une veste marron, un pantalon et un chapeau de la même couleur. Il portait également l'insigne de la Team Rocher, un R noir coupé d'un Z bleu ciel, sur la poitrine.
-Que nous voulez-vous ? questionna Karl, êtes-vous de la Team Rocher ?
-Je suis Toht, l'un des quatre Commandants de la Team Rocher, répondit l'homme en marron.
-Encore vous ? Hier, ça n'a pas suffit à vos Sbires de se prendre une dérouillée par mon frère et Alpha ?! cria Dawn
-Doucement, ordonna Toht. Je viens pacifiquement. Mes hommes m'ont fait état de vos capacités hier soir, et, rajouta-t-il en tournant sa tête vers Alpha, je ne voudrais pas avoir à affronter un membre du -ô combien prestigieux- Conseil 4.
-Tu n'as rien à faire ici, Toht, dit Alpha. La Team Rocher a déjà sa région dans le Sud de Scindatre. Laissez-nous en paix.
-Je me fiche royalement du Joziland, railla le Commandant de la Team Rocher. Ce que je veux, c'est elle, annonça-t-il en montrant Katrina du doigt, qui se cacha derrière Karl.
-Pourquoi la voulez-vous autant ? demanda Dawn
-J'imagine que mes Sbires ne vous l'ont pas dit, ou alors vous avez dû les rosser un peu trop pour qu'ils puissent parler... Cette fille est une scientifique aux capacités certaines, preuves en sont les équations et projets que nous avons retrouvés dans sa demeure en ruine après la guerre. Grâce à notre réseau d'information, nous avons pu remonter jusqu'à elle et savoir qu'elle errait sans domicile depuis la Guerre...
-Il est HORS-DE-QUESTION que je me joigne à vous, horribles diables ! se fâcha Katrina
-Voyons, voyons, reconsidère cela. Je tiens déjà à m'excuser pour le mauvais -que dis-je, atroce !- traitement que t'ont fait subir mes hommes hier, et ils osèrent s'en vanter devant moi ! Mais pense aux opportunités que tu pourrais avoir en nous rejoignant. Avec tes connaissances, tu deviendrais rapidement Commandante, et tu n'aurais pas à dormir sous des ponts ou dans des grottes... Imagine, un bon lit, une salle de bain.
-Vous croyez sérieusement que je vais accepter le genre de proposition que peut faire une organisation qui tue des gens ? J'ai entendu parler de votre attentat à Bourg Tilleul ! répondit-elle
-Oh, soyons clair, je ne cautionne pas cela non plus, approuva Toht. Ce que Arès fabrique, ça concerne Arès, et il est -malheureusement- plus gradé que moi. La hiérarchie de la Team Rocher place le Leader au-dessus du Lieutenant, le Lieutenant au-dessus du Commandant, le Commandant au-dessus du Gestionnaire, et le Gestionnaire au-dessus du Sbire.
-Qu'est-ce qui me convainc que vous n'êtes pas la même crapule que ceux qui sont au-dessus de vous ?
-Oh, libre à toi d'y réfléchir, mais c'est ton talent majeur alors tu trouveras vite la bonne réponse, continua Toht. Je peux très bien imaginer que faire un choix entre une organisation réputée criminelle par ceux qui n'en partagent pas les mêmes idéaux, et un groupe -parmi lequel figure une Conseil 4- qui t'a sauvé, ne te posera pas grand problème. Cependant, ma proposition tient toujours. J'aimerais vraiment t'avoir au sein de ma division, ton avenir serait assuré...
-Assez, s'impatienta Alpha en attrapant une Poké Ball, hors de notre vue !
-Inutile d'user de la violence, concéda Toht. Quelle chance aurais-je de vaincre la femme qui a vaincu Mars et a poussé Maître Z dans ses derniers retranchements ? Cependant, ajouta-t-il en se retournant, réfléchis-y, Katrina Pelzegger.
Après ce long dialogue, Toht envoya son Noarfang et s'envola à son dos, vers le sud-est.
-J'ai l'impression qu'on n'a pas fini de rencontrer la Team Rocher, craignit Karl. Tu as de la chance, Katrina, car nous sommes là pour te protéger.
-Je voudrais pas être un poids à traîner, se plaignit la concernée.
-N'importe quoi ! s'indigna Alpha. Nous sommes tous des Dresseurs et devons nous entraider coûte que coûte.

Après une demi-heure de marche supplémentaire, le Groupe rentra dans la ville de Zongcity, immédiatement après être sorti de la forêt de la Route 2. Cette ville était très différente de Bourg Tilleul, et bien plus grande que la bourgade voisine de Franté. En effet, c'était le coeur de la région du nord du Joziland, puisque les Routes 2, 3, 4 et 5 y étaient reliées. Il y avait beaucoup de buildings et pas un seul bâtiment ne faisait moins de dix mètres. Alpha sortit une feuille de papier froissée, où était écrite l'adresse de la maison d'Estela. Ainsi, le Groupe arriva en suivant les panneaux, au 1 Rue de la Liberté. Alpha sonna, et une femme forte aux cheveux noirs corbeau lui ouvrit.

Les deux soeurs se prirent l'une l'autre dans leur bras, très heureuses de se retrouver:
-Je suis tellement contente de te retrouver, Alpha ! s'écria la Championne d'Arène, pleine de joie. Mais dis-moi, tu ne m'avais pas dit que tu viendrais accompagnée !
-Fruit du hasard, répondit la Conseil 4, voici Karl, et sa soeur Dawn, que j'ai rencontrés à Bourg Tilleul et qui m'ont indiqué le chemin. Quant à elle, c'est Katrina, nous l'avons sauvée des griffes de la Team Rocher qui tentait de l'enlever.
-Quelle horrible histoire ! s'écria Estela. Mais allons, allons, rentrez ! Chez moi, c'est chez vous. Les amis de ma soeur sont mes amis !

Tout le monde rentra chez Estela, et elle fut également mise au courant de la situation plus en détails:
-Mais au fait, s'aperçut Alpha, je ne t'ai pas dit quelque chose Estela... Karl est venu ici pour te défier, lui !
-Excellent, en conclut la Championne utilisatrice du type Psy. Hormis ce garçon aux cheveux bleus récemment, je ne perds presque aucun combat malgré l'importance du nombre de challengers venus de toute la région... C'est triste à dire, mais le niveau des Dresseurs de Pokémon dans le Joziland est extrêmement bas ces derniers temps... Nous ne survivrions pas à une seconde guerre.
À ce moment, Dawn et Katrina se sentirent gênées, et Karl enchaîna:
-Ce serait un honneur de réussir à te vaincre. Dis-moi, il s'appelait Ramzen, celui qui t'a vaincu ?
-C'est exact, confirma Estela. Le connais-tu ?
-Oui, nous l'avons rencontré sur la Route 1... Peux-tu m'en dire plus sur les Pokémon qu'il possède, sur son style de jeu ?
-Bien entendu, répondit-elle. Il est très sûr de lui et... voyons. Il m'a battu avec deux Pokémon uniquement sur les trois qu'il avait sélectionnés. C'étaient... Un Malosse, et un Skélénox. Je n'ai pas pu savoir quel était son troisième Pokémon, puisqu'il n'a pas eu le temps de l'envoyer contre moi...
-Alors, c'est ça comme genre de Dresseur, réfléchit Karl. Il a l'air coriace !
-Il l'était, mais il venait de Sainte-Scindatre aussi, et possédait le badge d'Hainrto. Quant à toi, j'estime que nous pourrons combattre demain. Je vais vous prêter ma maison pour la nuit, mais comme je n'ai pas l'habitude de recevoir du monde, vous devrez vous arranger pour vous partager le canapé et mon lit. Je dormirai à l'Arène. Karl, j'attendrai ton défi demain matin à l'Arène, que tu trouveras 500 mètres au nord d'ici. Le combat se déroulera en 3 Pokémon contre 3.

Sur ces mots, Estela salua ses hôtes et quitta sa maison. Karl pensa à voix haute:
-3 contre 3 ? Mais je n'ai pas pu capturé de Pokémon sur la Route 2, et dans tous les cas je ne possède plus une seule Poké Ball... Je me demande si elle pourra me faire une fleur et accepter un combat en 3 contre 2. Après tout, Ramzen a bien réussi, lui...
-Ce ne sera pas possible, le déçut Alpha. Tu dois te conformer aux règles du Champion, ce sont les mêmes pour tout le monde.
-Alors j'aurais besoin que quelqu'un me prête un Pokémon, demanda Karl, gonflé à bloc.
-Désolé mais tu ne pourras pas compter sur mon aide, ce coup-ci, surenchérit Alpha. Ma soeur connaît mes Pokémon, et un membre du Conseil 4 n'est pas censé avantager ou désavantager un Champion.
-Moi non plus je ne vais pas pouvoir t'aider, dit Katrina en sentant le regard de Karl se poser sur elle. Anchwatt ne connaît qu'Éclair et n'est vraiment pas très fort... Je ne veux pas t'handicaper, ni qu'il ne lui arrive du mal.
-Dawn, demanda Karl, il faut que tu me prêtes Chamallot. Je le connais depuis que tu l'as, j'en aurai besoin pour ce combat...
-Mais il n'est pas fort non plus, rétorqua la très jeune dresseuse, et il perd presque tous ses combats.
-Écoute, p'tite soeur, c'est juste afin de pouvoir défier Estela. Je compte utiliser Funécire et Mustébouée en premier lieu. Je laisserai Chamallot de côté en cas d'extrême recours, mais j'ai besoin de lui pour pouvoir être challenger.
-C'est d'accord ! Après tout, j'ai promis de ne venir avec toi que si tu gagnais ce premier Badge, répondit-elle en tendant à son frère la Poké Ball de son unique Pokémon.

Après un dîner bruyant et à caractère plutôt joyeux, Katrina exténuée décida d'aller se coucher.
-Je vais dormir avec elle ! déclara la jeune soeur de Karl.
-Dawn, je pense qu'elle serait plus en sécurité avec Alpha, recommanda Karl
-Qui oserait nous attaquer dans la maison-même de la Championne de la ville ? plaisanta Dawn. En plus, j'adore parler avec Katrina car elle non plus n'est pas très douée pour faire se battre les Pokémon et préfère passer du bon temps avec eux.. Bref bonne nuit !

Dawn monta donc avec Katrina dans la chambre d'Estela, tandis que Karl et Alpha restèrent devant la télé. Ils regardèrent une comédie dans laquelle un homme entraînait une horde de Galvaran pour courtiser une Comtesse amatrice des arts du spectacles, mais sans succès car les Galvaran finissaient toujours par attaquer leur Dresseur. Karl finit par s'endormir, et la membre du Conseil 4 se blottit contre lui avant de s'endormir à son tour.

Le lendemain matin, Dawn, première levée, descendit prendre quelque chose à grignoter dans la cuisine, et s'empêcha de pouffer de rire en voyant Alpha dans les bras de son frère, toujours endormis. Elle ne vit pas Togekiss qui dormait par terre et trébucha dessus, faisant tomber sa tasse qui vola en éclats et réveilla toute la maison. Katrina descendit à son tour et s'écria:
-Oh ! Qu'ils sont mignons !
-Hein que... Quoi ?! s'écria Karl, puis il enleva rapidement son bras d'autour d'Alpha qui se recula machinalement elle aussi en rougissant. Qu'est-ce que tu fais là toi ?
-Je... rien ! C'est toi qui m'as prise dans tes bras... enfin j'imagine... on a bien dû dormir ensemble, puisque les filles étaient dans la chambre d'Estela...
-Mais bien sûr, et tu vas me dire q... Hein ? La chambre d'Estela ? Estela !! Mince, j'avais totalement oublié !

Il sortit de la maison en courant, suivi par les trois filles. Il entra dans l'Arène de Zongcity, qui paraissait bien plus grande que tous les autres bâtiments de la ville. C'était un immeuble haut d'une centaine d'étage, quatre-vingt-dix-neufs d'entre eux étant réservés à la comptabilité, et le centième servant d'Arène. Tous montèrent par l'ascenseur et arrivèrent au centième étage où Estela attendait Karl, assise sur une chaise en lévitation. La pièce ressemblait en tous points aux terrains d'entraînement de l'université de Bourg Tilleul, c'est-à-dire un terrain de terre battue avec une Poké Ball peinte en son centre. La seule différence était la présence de divers pilier horizontaux qui sortaient des murs.
-Te voilà enfin, Karl ! dit Estela. Je suis prête à accepter ton défi. Alpha, si tu veux bien être l'arbitre de cette rencontre...

Alpha se plaça au milieu du terrain, du côté gauche, et annonça de façon quasi rituelle la façon dont le match allait se passer:
-Le match opposant Karl Mondston de Bourg Tilleul, à la championne Estela Starschön de Zongcity, utilisant chacun trois Pokémon avec possibilité de retrait pour le challenger uniquement, peut désormais commencer !
-Montre-moi ce que tu as dans le ventre ! ordonna Estela. Commençons... Natu, je te choisis !
-Il est temps de prouver ce que nous valons ! contesta Karl. Montre-moi que je n'ai pas eu tort de te choisir, Mustébouée !

Le Natu de la Championne se posa en virevoltant sur le terrain, tandis que Mustébouée adopta une position à quatre pattes, prêt à bondir sur son adversaire.
-Rappelle-toi que tu affrontes une Championne, ça ne sera pas chose facile ! prévint Estela
-Et toi, sache que tu affrontes le futur Maître ! rétorqua Karl, plus déterminé que jamais.

Alors que Katrina et Dawn encourageaient Mustébouée, Alpha s'écria:
-QUE LE COMBAT COMMENCE !

________________________________________________________________
ImageImage
Toht, Commandant de la Team Rocher

Toht est un membre réputé au sein de la Team Rocher pour en être devenu le premier Commandant. Il incarne le côté pacifiste de l'organisation: bien qu'il ne soit pas blanc de tout crime, il n'a jamais été à l'origine d'un seul meurtre et n'a combattu que les Pokémon par les Pokémon au cours de la Guerre. Il ambitionne de rallier Katrina à sa cause, mais demeure un personnage encore trop mystérieux pour qu'on puisse savoir si on peut lui faire confiance ou pas.



ImageImage
Estela Starschön, Championne de type Psy

Première Championne rencontrée par le groupe de Karl durant son voyage, Estela manie le type Psy avec brio, talent qu'elle tient de sa grande soeur Alpha, membre du Conseil 4. Ses autres Pokémon n'ont pas encore été révélés, mais Karl sait déjà qu'elle possède un Natu. Bien que de prime abord sympathique, Estela peut devenir une vraie harpie pour peu qu'on lui parle de sa silhouette ou pire encore: de son poids.

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » mar. 08 déc. 2015, 20:58

Yo, après un mois d'attente je vous poste le chapitre 6, il est prêt depuis longtemps mais j'avais peur de ne plus intéresser personne car je n'avais aucun retour, mais au final Paul le Lucario m'a dit de le poster quand même alors voici ! Enjoy ! :)

Autre nouvelle, avant je publiais cette fic sur d'autres forums qui sont aujourd'hui obsolètes ou désactivés/morts. C'est pourquoi dorénavant je ne les publierai qu'ici les chapitres et ils devraient donc arriver un peu plus vite ;)

Chapitre 6: Karl vs Estela

Chapitre 6: Karl vs Estela





Mustébouée et Natu se tenaient face à face l'un de l'autre, attendant les ordres de leur Dresseur. Ce combat allait être très important, non pas pour Estela, qui avait connu de nombreux succès, mais pour Karl qui allait jouer l'honneur de sa famille. Il était le fils de Daniela et Yann Mondston, héros de la Guerre. Il avait également fait promettre à Dawn de ne pas l'accompagner s'il échouait son premier combat d'Arène. Le moment était venu pour lui de faire ses preuves...

-L'honneur est au Challenger, annonça Estela. Je te laisse le premier mouvement !
-Ne fais pas ce que tu pourrais regretter ! rétorqua Karl. Mustébouée, utilise Hâte !
Le Pokémon Eau dansa alors, de plus en plus vite, jusqu'à ne presque plus être être perceptible aux yeux des humains qui entouraient le stade de combat, un simple terrain en terre battue à côté desquels des piliers horizontaux sortaient du mur.
-On commence fort ! Mustébouée, lance Vive-Attaque ! ordonna son Dresseur

Mustébouée se lança alors avec une vitesse alarmante, et de toute sa puissance sur Natu. Mais il fut stoppé net dans son élan, Natu l'ayant contré d'un coup de bec, probablement Picpic. Karl en resta étonné.
-Alors, ça te surprend ? railla la Championne. Pour un futur Maître, tu ne sembles pas être très au goût du jour ! Tu devrais pourtant savoir qu'il est possible de communiquer par la pensée avec la plupart des Pokémon de type Psy, pour peu qu'on s'y exerce.
-Étonnant... répondit le Challenger. Mais tu crois vraiment que ton petit tour de magie va nous empêcher de vaincre ? Mustébouée, Vive-Attaque, encore une fois !
Mustébouée enchaîna plusieurs Vive-Attaque, qui furent toutes contrées par le Picpic de Natu. Il en lança une nouvelle, quand Natu fit Téléport et réapparut sur un des piliers horizontaux, laissant Mustébouée foncer droit dans le mur.
-Redresse-toi et saute sur le pilier ! hurla Karl
Le Pokémon Aquabelette s'exécuta et, après un impressionnant retournement, bondit grâce à ses pieds contre le mur et fonça vers l'un des piliers en hauteur. Il se retrouva donc désormais en face de Natu. Ce-dernier brilla, et Karl devina qu'il lui avait été ordonné de préparer une attaque Piqué.
-C'est le moment, Mustébouée ! Utilise Poursuite ! dit-il
Mustébouée se rua alors sur le Pokémon d'Estela, mais contre toute attente, celui-ci attaqua immédiatement et administra un terrible coup de bec d'une puissance titanesque à Mustébouée, qui chuta depuis le haut de son pilier et tomba sur le dos de plein fouet en réatterrissant sur le sol.
-Comment cela est-il possible ?! questionna Karl. Piqué doit prendre plus longtemps que ça pour se charger !
-En temps normal, oui, répondit la sœur d'Alpha. Mais... Natu possède une Herbe Pouvoir, lui permettant de ne pas avoir besoin de charger sa puissance pour utiliser une attaque de ce type.
-Mustébouée, utilise une nouvelle fois Hâte ! hurla Karl, et son Pokémon lui obéit
-Tu peux augmenter ta vitesse tant que tu veux, annonça Estela, les Pokémon Psy et les Dresseurs avérés n'ont aucun mal à percevoir l'énergie d'un Pokémon, quelle que soit sa vélocité...
-Mais si je peux vous compliquer la tâche, je le fais ! Mustébouée, Hâte, encore une fois !

Mustébouée devint alors extrêmement rapide et continua d'asséner des Vive-Attaque en direction de son adversaire, mais sans succès. Natu les esquivait ou les contrait toute.
-Lance Pistolet à O, ordonna Karl.Mustébouée ouvrit alors la bouche et projeta de l'eau vers Natu, qui s'envola pour l'esquiver.
-Maintenant, Poursuite ! cria le Dresseur
Le Pokémon aquatique se propulsa alors en direction de Natu, à toute vitesse, qui malgré le fait qu'il percevait son adversaire, était déjà trop occupé à esquiver le torrent de Pistolet à O. Natu reçut l'attaque Poursuite de plein fouet et ce fut son tour de s'écraser au sol. À peine eut-il le temps de se rendre compte de ce qu'il se passait qu'il avait déjà reçut une nouvelle attaque Poursuite de Mustébouée, qui le mit K.O.

-Alors, que penses-tu de ça, Estela ? demanda Karl. Tu peux peut-être voir où est Mustébouée, mais sa vitesse est tellement élevée qu'il peut attaquer bien avant que Natu ne s'en rende compte !
-Je dois avouer que ta technique et ton Pokémon sont excellents, répondit-elle en rappelant Natu. Mais n'oublie pas que tu ne mènes que par 1 à 0... Il me reste deux Pokémon, et Mustébouée a bien été endommagé par les Picpic et le Piqué de Natu. Voyons voir ce que tu vas faire contre ce Pokémon... Girafarig, à toi de jouer !

Estela envoya alors un Girafarig au combat, contre lequel Mustébouée se jeta avec Vive-Attaque, mais Girafarig se leva et aplatit le Pokémon de Karl avec Écrasement. Celui-ci se retira rapidement et tenta de contourner Girafarig pour l'attaquer par derrière avec Poursuite, mais fut intercepté dans sa course par la queue du Pokémon girafe, qui le mordit fort avant de le projeter contre le mur, le laissant K.O.

-Tu vois ? Nous en sommes déjà revenus à 1 partout. Ne savais-tu pas que Girafarig possédait une queue capable de la défendre ?
-Excellent boulot Mustébouée, dit Karl en rappelant son Pokémon K.O.. J'ai besoin de toi, mon ami !

Karl envoya Funécire sur le terrain, qui se tenait face à Girafarig, très déterminé.
-Tes attaques Spectre ne te serviront pas contre lui, mais tu n'as pas à craindre ses attaques Normal. Brûle-le, Feu Follet !

La flamme de Funécire atteignit Girafarig, qui se contenta de méditer et augmenta ses statistiques avec Plénitude. Funécire reçut l'ordre de lancer Flammèche contre Girafarig, et celui-ci répliqua avec Rafale Psy. Les deux attaques s'entrechoquèrent et formèrent une barrière entre les deux adversaires, chacun s'efforçant de prendre le dessus. La brûlure de Girafarig le déconcentrait et l'empêchait de mener à bien son attaque, mais cela était contrebalancé par la faiblesse de l'attaque de Funécire.
-Maintenant, Funécire ! Ball'Ombre dans la barrière !

Funécire envoya alors une boule spectrale en plein dans la barrière, ce qui la détruisit et forma une boule géante sombre, d'où émanait une grande chaleur et qui dégageait une grande énergie psychique. Un rire froid et mesquin se fit soudain entendre, et la boule d'énergie explosa pour se transformer en une masse plutôt informe, qui prit peu à peu l'aspect d'un fantôme de taille humaine, mais d'aspect totalement différent. Ce fantôme était violet et avait des mains en feu dont la forme rappelait celle des mains de Spectrum, et elles étaient également détachées de son corps. Le bas de la masse principale de son corps se terminait en queue spectrale, il n'avait pas de jambe, et la queue était directement reliée à un grand visage avec un rictus rouge qui rappelait l'attaque Grimace, ainsi que des excroissances au-dessus de la tête, rappelant elles les formes de la tête d'Ectoplasma, mais en plus grandes.

-Qu... qu'est-ce que c'est que ça ? hallucina Estela
-Je n'en ai aucune idée, répondit Karl, tout autant ébahi. Ce... cette chose est apparue de la fusion de nos attaques et...
-J'ai déjà vu ça ! s'écria Alpha. Il s'agit d'un Pokémon de Frontalia que cherchait Z pour conquérir l'Île... Je me souviens qu'il était sur le point de l'invoquer dans son labo lorsque moi et M... et un collègue du Conseil 4 l'avons vaincu... J'ai oublié son nom, mais mon carnet de légendes se trouve à la maison... Comment s'appelle-t-il déjà...?

Le fantôme se tourna vers Girafarig, le regard vide, et lui fondit dessus.
-Girafarig, Hâte ! Esquive-le ! cria Estela
Girafarig parvint de justesse a esquiver le choc avec le fantôme, mais celui-ci explosa violemment lors de son contact avec le sol, et l'explosion affecta sérieusement le Pokémon Normal/Psy, qui fut envoyé quelques mètres plus loin. Girafarig tenta de se relever mais, les pattes tremblantes, fut secoué par l'effet de sa brûlure et tomba K.O. alors que le nuage de l'explosion se dissipait, montrant que le fantôme avait disparu.

-Par quel prodige... commença Estela. Je n'ai aucune idée de ce qui a bien pu se passer, mais c'est le résultat de ton attaque Karl, et par conséquent le combat doit continuer. Girafarig, reviens... Karl, laisse-moi te dire que tu es un dresseur exceptionnel. Je n'ai aucune idée de ce qui vient de se passer, mais quoiqu'il en soit tu as réussi à me retrancher dans mes derniers rangs. Cependant... Ce qui est arrivé n'est pas que le résultat du fait que tu sois un bon Dresseur. Il y a quelque chose de surnaturel à tout ça !
-Je ne sais pas plus que toi ce qui vient de se passer, répondit le challenger. Pourquoi cet espèce de fantôme est-il sorti de la cohésion de nos attaques, pourquoi s'est-il jeté sur Girafarig, et même pourquoi a-t-il disparu ensuite... Je n'y comprends strictement rien !
-En tout cas, il ne me reste plus qu'un Pokémon. Désolé, mais le combat va s'arrêter là. En tant que championne, je dois me montrer digne de la possession de mes Pokémon, et leur faire honneur ! Goupelin, je te choisis !

Estela lança de toutes ses forces la dernière Poké Ball qu'elle avait le droit d'utiliser pendant ce combat, et un majestueux Goupelin serein et en pleine forme en sortit. Il jaugea Funécire du regard, qui malgré le peu de dégâts qu'il avait subi, était assez fatigué.
-Courage, Funécire, l'encouragea son Dresseur. Je sais que ce sera dur, mais tu as l'avantage du type sur Goupelin. Et nous n'avons pas fait tout cela pour rien ! Je compte sur toi, mon ami.
Des cris d'encouragements destinés à Karl provenaient des voix d'Alpha, Katrina et Dawn, et Karl, déterminé, se remit en position.
-Allons-y, décida la Championne. Je ne te laisserai aucune chance. Que l'affrontement final commence !

Goupelin sortit de sa manche de poil un bâton magique, avec lequel il pointa Funécire et le souleva dans les airs. Ce dernier fut envoyé de manière incontrôlable droit dans le mur et s'y écrasa, mais put se relever assez aisément de ce qui semblait être une puissante attaque Psyko.
-Funécire, montre-lui ce que tu as dans le ventre ! Attaque Ball'Ombre !
Le Pokémon s'exécuta et lança une puissante boule sombre en direction de son adversaire. Malheureusement pour lui, Goupelin agita à nouveau son bâton et utilisa Psyko en prenant pour cible la Ball'Ombre, qu'il redirigea vers Funécire. Celui-ci essaya de se déplacer du plus rapidement qu'il le pouvait, mais la Ball'Ombre n'allait pas tarder à le rattraper. Alors que Dawn mit ses mains devant ses yeux, Karl hurla:
-Funécire, utilise Flammèche, MAINTENANT !

Funécire répondit à l'ordre qui venait de lui être donné et projeta ses étincelles brûlantes contre la Ball'Ombre-Psyko qui se dirigeait à vitesse grand V vers lui. Cela ne fit que ralentir son objectif, avant que la boule d'énergie de type Spectre n'explose à son contact, laissant un grand nuage de fumée entourer le Pokémon bougie.
-Alors, nargua Estela, tu abandonnes le combat ? Ou préfères-tu faire souffrir ton dernier Pokémon ?
-Idiote... Toi qui perçois les choses si bien, essaie de comprendre un peu ce qui se passe !

Le nuage de fumée se dissipa, et révéla devant les yeux ébahis d'Estela, un Funécire plus en forme que jamais, mais qui était différent de d'habitude de par la forme de la flamme sur sa tête. Grâce à l'attaque Flammèche qu'il avait lancé sur la Ball'Ombre, il avait pu non seulement en diminuer la puissante, mais en plus en absorber une partie grâce à son talent Torche qui lui permettait d'augmenter la puissance de ses attaques de type Feu à mesure qu'il en subissait. Alpha applaudit et Dawn cria de joie et de soulagement.
-Alors ça... Franchement, tu as tout mon respect Karl, félicita Estela. Réussir un coup pareil, ce n'est pas donné à tout le monde. Mais Goupelin n'a encore subi aucun dégât, et Funécire est pas mal ammoché... D'autant plus que tu as beau renforcer la puissance de tes attaques de type Feu, cela n'a pas grand impact contre Goupelin. Offre-moi une fin de combat inoubliable !
-Voyons ça... Tu vas être servie ! Funécire, lance Ball'Ombre, encore une fois ! ordonna Karl

Funécire projeta une puissante décharge spectrale en direction de Goupelin, qui dégaina à nouveau son bâton et stoppa la Ball'Ombre dans sa course à l'aide de Psyko. Funécire, à qui Karl ordonna de relancer Flammèche, envoya sur la Ball'Ombre un torrent de flammes ultrapuissant qui en fit perdre le contrôle à Goupelin. Une très puissante attaque combinant Ball'Ombre et Lance-Flammes se dirigeait à toute vitesse contre Goupelin, et celui-ci ne put l'esquiver. Il se la prit de plein fouet et atterrit au loin contre un des piliers horizontaux, mais parvint avec difficulté à se relever.

-Tu en veux encore ? questionna Karl. Très bien ! À l'attaque, Funécire, refais-moi ça ! Lance-Flammes !
Goupelin n'eut pas le temps de se relever qu'une nouvelle puissante déflagration de Lance-Flammes l'aspergea et, malgré la faiblesse de puissance du type Feu contre lui-même, ne put résister à cette nouvelle attaque. Au moment ou Goupelin tomba à terre, Estela s'écroula à genoux, la tête baissée, laissant tomber et rouler la Poké Ball qu'elle avait à la main. Karl sauta prendre son Funécire dans ses bras, tandis que Dawn et Katrina se précipitèrent vers challenger vainqueur pour le féliciter.
Alpha déclara, concluant le match:
-Je déclare le Challenger Karl Mondston, vainqueur du match l'opposant à la Championne Estela Starschön, par le score de 2 à zéro !

Karl se dirigea vers Estela qui était toujours dans le même état, et lui tendit une main qu'elle sut attraper pour se relever. Quant Alpha, Katrina et Dawn se dirigèrent vers Karl et Estela, cette dernière s'empressa de plonger sa tête contre le torse de Karl, qui regarda les autres étonné. D'une voix étouffée, la Championne de type Psy demanda:
-J... Je dois dire quelque chose à Karl. En privé !

Apparemment très gênée, elle ne se déblottit pas de Karl avant d'être dos aux autres, et avança vers une salle plus au fond de l'arène après avoir rappelé Goupelin. Karl, étonné, regarda ses amies d'une manière assez incompréhensive, et suivit celle qu'il venait de vaincre.

-Fais gaffe, rigola Dawn, elle va peut-être essayer de te le piquer !
-Ne dis pas n'importe quoi, soupira Alpha. Elle va tout simplement lui remettre son badge.
-Ce qu'ils vont faire ne nous regarde pas, conclut Katrina, l'important est que Karl ait remporté son combat, c'est juste génial !

Karl marchait sur les pas d'Estela et entra derrière elle dans la mystérieuse salle au fond de l'Arène. Cette salle était assez sombre, la seule lumière diffusée venant des faibles néons qui parsemaient le plafond. Estela déposa ses Pokémon dans une petite machine qui sembla leur administrer des soins, puis se retourna vers le challenger qui l'avait défaite. Celui-ci vit alors que des larmes déferlaient sur son visage, et comprit qu'Estela considérait les combats Pokémon comme quelque chose d'extrêmement important.

-Estela ? Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Je veux dire... ça va ? interrogea Karl
-Je t'ai amené ici parce que je ne voulais pas qu'Alpha me voie pleurer, dit timidement la championne. C'est assez gênant...
-Mais pourquoi tu pleures ? C'est à cause de ce qu'il s'est passé pendant le combat ?
-C'est que... Cela faisait des mois, des années que je n'avais essuyé aucune défaite, et là, deux Challengers viennent, et deux combats de perdus... C'est assez frustrant quand tu sais que tu es responsable de la sécurité de toute une partie de la région... En me faisant vaincre à deux reprises de la sorte et en essuyant des défaites plus larges qu'1 à zéro, je doute vraiment de mes capacités à repousser la Team Rocher s'ils reviennent dans les horizons un jour...
-Oh, ça ? Ne t'en fais pas, la rassura Karl, tu n'as rien à envier à leurs Sbires ! Je t'assure et te promets que tu es loin au-dessus d'eux. Et n'oublie pas que si tu en es arrivée là, ça n'est pas par hasard. Tu dois croire en toi et tes Pokémon, et te montrer digne de les posséder. N'est-ce pas ce que tu as dit ?
-Ou-oui... confirma-t-elle timidement
-Alors forcément que si la confiance est mutuelle, tu seras une adversaire redoutable. Tu es une championne, et tu mérites ce poste. Malheureusement, tous les Dresseurs doivent un jour essuyer des défaites, et cela marche pour tout le monde. Moi aussi, j'ai déjà perdu des combats. Z aussi, c'est certain, sinon il aurait remporté la Guerre haut la main. Et si le Maître n'est pas intervenu, c'est peut-être parce qu'il avait peur aussi d'encaisser des défaites, ne penses-tu pas ? Alors toi, même si tu restes à Zong City, considère-toi comme une Championne digne de ce nom ! Ne subir que deux défaites en tant de temps, c'est vraiment plus qu'honorable. Surtout si tu perds contre moi... N'oublie pas que je suis le prochain Maître ! ajouta Karl en riant, ce qui fit sourire Estela. Tu as aussi perdu contre Ramzen, c'est mon rival, il a donc un sacré niveau aussi. Mais la Team Rocher, et n'importe qui d'autre tu n'en ferais qu'une bouchée. Fais-moi confiance !

Estela remercia Karl en lui faisant un câlin, et une fois que celui-ci lui eût séché ses larmes, elle se recula et sortit de sa poche un badge en forme d’œil, où la pupille était remplacée par ce qui ressemblait de très prêt au bâton d'un Goupelin.
-Bravo, Karl. Tes qualités de Dresseur et d'être humain t'ont valu de remporter le Badge Bâton. Il n'en existe pas beaucoup, des comme toi, qui savent dresser à merveille leur Pokémon et sont en totale harmonie avec eux... Félicitations.
Karl prit le Badge et ils ressortirent ensemble dans la salle principale de l'Arène, où Dawn, Katrina et Alpha les attendaient.

Après maintes félicitations, les cinq conclurent qu'il était temps de retourner chez Estela. Alpha y avait laissé ce qu'elle appelé son "carnet de légendes", et pourrait probablement éclairer le Groupe sur ce dont il s'agissait précisément en ce qui concerne le fantôme qu'avaient invoqué Funécire et Girafarig.

Ils rentrèrent alors chez Estela, où Alpha allait pouvoir en apprendre beaucoup plus à ses compagnons. Celle-ci sortit son petit carnet de son sac et commença à lire une page qui s'intitulait "Spectrovol".

Avatar de l’utilisateur
Paul le Lucario
Messages : 597
Inscription : dim. 15 mars 2015, 12:49
Localisation : Sur DeviantART
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par Paul le Lucario » mar. 08 déc. 2015, 21:28

ImageImageT'inquiètes pas. Comme je te l'ai dit, les gens ne disent rien soit par flemmardise, soit parce qu'ils n'ont pas de compte sur le forum, soit parce qu'ils ont peur de se répéter par rapports à leurs précédents commentaires.

En tout cas ce qui s'est passé pendant ce combat est assez intrigant. Je me demande bien ce que c'était.
DeviantART - Fanfic PKU - L'éveil de l'Aura - Les 29 chapitres déjà postés (229 pages) ont été hacké et supprimés par SilverZekrom. Il faudra malheureusement tout relire depuis le début et attendre davantage pour le final qui était sensé arriver l'an dernier.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2682
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par monocram » mar. 08 déc. 2015, 21:42

C'est plaisant. Ça se laisse lire. :^^:
(Toujours est-il que les répétitions sont là mais on voit des progrès sur ce point.)
N'y aurait-il pas un petit sketch du Spectrovol ?
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » mar. 08 déc. 2015, 21:49

monocram a écrit :C'est plaisant. Ça se laisse lire. :^^:
(Toujours est-il que les répétitions sont là mais on voit des progrès sur ce point.)
N'y aurait-il pas un petit sketch du Spectrovol ?
merci, pour le dessin je l'ai en effet en tête mais il me manque encore à le produire, j'essaierai de faire ça prochainement :)

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » dim. 13 déc. 2015, 20:56

CHAPITRE 7: Spectrovol
Chapitre 7: Spectrovol



Alors qu'Estela, Karl, Dawn et Katrina écoutaient attentivement Alpha, celle-ci commença à lire ce qu'elle avait noté sur Spectrovol:
-C'est un carnet de notes que j'ai prises tout au long de la guerre, et que je continue d'alimenter en fonction de mes nouvelles découvertes sur les Pokémon légendaires. Comme vous le savez, chaque île possède ses propres Pokémon emblématiques, comme Groudon à Hoenn ou Zekrom à Kalos. Et bien, il semble d'après les légendes que Spectrovol soit celui de l'île de Frontalia. Considéré comme le Dieu des morts, il s'agirait d'un Pokémon de type Spectre et Vol, du moins au regard de son nom, mais personne n'en est sûr. En fait, contrairement à beaucoup de Pokémon légendaires, plus aucune personne pouvant affirmer l'avoir vu n'est en vie aujourd'hui. Z comptait l'invoquer pour en faire son allié lors de la guerre, mais moi et un collègue du Conseil 4 avons pu l'en empêcher avant qu'il ne soit trop tard. À Néoland au QG de la Ligue Pokémon, il y a d'ailleurs un mur avec diverses fresques dont une dont il est dit qu'elle représente Spectrovol. J'ai tenté de la reproduire, mais je ne dessine pas très bien et elle est ancienne. Voyez par vous-même, acheva-t-elle en leur montrant son croquis.
Image
-Qu'il est moche ! s'écria Dawn. En fait, on dirait juste qu'il s'agit d'un Spectrum allongé, et avec un air bien plus maléfique...
-Cela fait des milliers d'années qu'il n'est qu'une légende, mais Z croît dur comme fer qu'il est en mesure de l'invoquer. C'est d'ailleurs ce qu'il allait faire, mais maintenant il est trop affaibli pour continuer ses recherches.
-Serait-ce pour cette raison que Toht voulait emmener Katrina avec lui ? demanda Karl, son Badge tout juste gagné dans la main. Il a dit qu'il s'agissait d'une "scientifique aux capacités certaines". Peut-être cherchent-ils encore à faire de Spectrovol leur allié ?
-Si c'est le cas, c'est un mauvais présage, annonça Alpha. Dans toutes les légendes où il est mentionné, ce Pokémon sort vainqueur de tous ses combats en drainant l'énergie vitale de ses adversaires. Là où d'autres Pokémon mettent K.O. leur ennemi, Spectrovol les tue.
-C'est horrible ! s'écria la petite soeur de Karl.
-Drainer l'énergie vitale ? Ca me fait un peu penser à Yveltal, remarqua Karl.
-Sauf que dans le cas d'Yveltal, Xerneas est là pour le contrer et Zygarde pour équilibrer les forces, contesta la Conseil 4. Tandis que dans les légendes frontaliennes, il n'a jamais été question de duo ou de trio, Spectrovol a toujours été considéré comme étant seul.
-Toutes ces légendes sont bien belles, coupa Katrina, mais ça n'explique en rien pourquoi on l'a vu apparaître pendant le combat entre Girafarig et Funécire.
-Ce n'était pas vraiment lui, expliqua Estela, mais une sorte de spectre, de fantôme apparu de nulle part... Peut-être un signe ?
-Voyons petite sœur, ne sois pas superstitieuse, l'implora Alpha. Il n'est pas question de signe ou quoi, en revanche il y a bien quelque chose de surnaturel que nous devons élucider. Cependant, je dois aller immédiatement faire un rapport sur ce qu'il s'est passé au QG de la Ligue Pokémon. Karl et Dawn, vous devrez malheureusement continuer votre voyage sans moi. Sachez que j'adorerais vous accompagner jusqu'au bout, mais dans tous les cas j'aurais été forcée de revenir afin d'assumer mes responsabilités de membre du Conseil 4... Katrina, contente de t'avoir rencontrée et sauvée, bonne continuation à toi aussi. Et toi Estela... Reste comme tu es. Ne te laisse pas abattre par une défaite. Beaucoup rêveraient de l'avoir, ton niveau ! Tu es la championne locale et c'est bien suffisant. J'espère qu'un jour je pourrai tous vous revoir à la ligue Pokémon, mais le devoir m'appelle ! À la prochaine.

Et, joignant le geste à la parole, Alpha quitta la maison d'Estela après avoir embrassé tout le monde. Son absence allait être un fardeau pour Karl qui pensait ne pas pouvoir sauver Katrina si Toht revenait à nouveau.

-Maintenant, que comptez-vous faire ? demanda Estela. Karl, j'ai cru comprendre que tu voulais remporter tous les badges. L'arène la plus proche est située à Estygha (voir la carte de l'île de Frontalia). J'imagine que toi et Dawn allez vous y diriger ?
-C'est exact, confirma-t-il. Katrina, tu veux venir avec nous également ?
-Cela peut être dangereux pour elle, dit Estela. N'oublie pas que parmi les arènes, 3 se trouvent à Scindatre et 1 dans le pays de la Team Rocher, et le simple fait d'aller dans ces lieux peut lui porter préjudice. Si tu ne le sens pas Katrina, la porte de ma maison t'est ouverte.
-Non merci, répondit la concernée. J'ai confiance en Karl et en Dawn, je sais qu'ils sauront me protéger si besoin est. Et, quel prestige pour moi de pouvoir accompagner le futur Maître sur la route de la victoire !
-C'est d'accord, trancha Karl. Nous partirons demain.

Ils passèrent donc la fin de la journée à planifier leur départ et allèrent se coucher. Katrina et Dawn dormirent encore dans la chambre d'Estela, tandis que celle-ci qui avait la nuit d'avant laissé la place à sa sœur, s'installa dans le canapé du rez-de-chaussée avec Karl.
-Dis-moi, Karl... commença la championne
-Oui ?
-As-tu pensé à garder un quelconque moyen de contact avec Alpha ?
-Heu, répondit-il un peu perdu, pas vraiment non. Enfin, j'imagine bien qu'elle ne doit pas avoir le droit de communiquer tant qu'elle se trouve à la ligue...
-Et imagine que vous ne vous revoyiez jamais, ou que tu ne parviennes pas à atteindre l'objectif des 8 Badges. Tu ne la reverras peut-être jamais, et tu ne lui as pas dit ce que tu ressentais pour elle ?
-Oh, ça va, on croirait entendre Dawn, contesta brusquement Karl en rougissant.
-Peut-être parce qu'elle a raison aussi ! Pourquoi te mentir, et mentir à Alpha ? En tout cas, continua la championne, tu manques probablement quelque chose. Parce qu'elle ressent la même chose pour toi, elle aussi. Et pas besoin d'être une médium de type Psy pour s'en apercevoir !
Karl, un peu sous le choc, ne dit plus rien et préféra s'endormir.

Le lendemain matin, il ne parla que très peu et prit finalement la route avec sa petite soeur et Katrina après avoir dit au revoir à Estela. Le Groupe était désormais sur la Route 4 reliant Zong City à Am'Zhour. Cette route était différente des deux précédentes qu'ils avaient empruntées parce qu'elle était assez rocailleuse. Des Racaillou la parsemaient, et peu de Dresseur semblaient avoir envie de s'y fouler les chevilles.
-Karl ! s'écria Dawn, ça regorge de Pokémon sauvages ici ! S'il en faut 3 au minimum, pense à en capturer un, ça te sera bien plus utile que Chamallot que tu as la chance de ne pas avoir eu à utiliser hier contre Estela.
-Il n'y a que des Racaillou par ici, répondit ce dernier. Je n'aime pas ces Pokémon, ce sont les plus utilisés par la Team Rocher, et leur capture est dangereuse car ils sont capables d'utiliser Destruction ou Explosion à tout moment. Je regarderais plutôt ce qu'on peut trouver sur la Route 11 entre Am'Zhour et Estygha.
-Pas grand chose ! annonça une voix qui venait d'au-dessus.

Tout le monde leva la tête, et ils virent un Dresseur en jean avec un débardeur blanc au dos d'un Hélédelle se poser juste devant eux.
-Bonjour. Excusez-moi d'arriver comme ceci dans votre discussion, c'est assez impoli, mais j'ai cru comprendre que vous vous intéressiez aux Badges d'Arène et je n'ai pas pu m'empêcher de venir vous écouter... C'est ma nature trop curieuse !
-Salut ! C'est vrai qu'en effet je suis à la conquête de tous les Badges pour défaire le Maître, mais toi qui es-tu ? Et pourquoi nous avoir dit ça ?
-Ahah, mollo, une question à la fois ! Je me prénomme Corentin, et j'arpente cette route afin d'entraîner mon Hélédelle. Il y a beaucoup de Pokémon Roche ici, pas que des Racaillou, mais il faut savoir les débusquer. Hélédelle ayant une faiblesse certaine contre eux, il n'y a pas de meilleur moyen de l'endurcir, ah ah ah !
-Moi c'est Karl, et voici ma soeur Dawn et Katrina. Elles m'accompagnent dans ma quête des badges... même si je n'en ai qu'un à l'heure actuelle. Tu as l'air d'être un puissant Dresseur, aurais-tu à tout hasard toi aussi des Badges ?
-En plein dans le mille Émile ! s'esclaffa Corentin, qui sortit un étui avec 8 Badges dedans. Je les possède tous, mais j'ai besoin de m'entraîner davantage ! Et venir ici est un excellent moyen d'endurcir Hélédelle.
-Oh ! Tu as tous les Badges ! admira Dawn. Tu dois être super fort, beaucoup plus que Karl !
À cette remarque, le concerné soupira et Corentin répondit que le nombre de Badges d'une personne ne faisait pas sa puissance.
-Dis-moi, comme tu as tous les Badges, tu dois bien savoir quel type de Champion j'aurai à affronter à Estygha ? demanda le challenger
-Ah, Alfred... Il utilise le Type Feu ! J'te conseille vivement de capturer un Pokémon ici, il fait pas long feu face au Type Roche... Enfin bref, c'est pas tout ça, mais vous feriez mieux d'aller voir à l'autre bout de la route. Je suis en train de vaincre tous les Pokémon du coin, alors vous ne risquez pas d'en trouver énormément. Enchanté de vous avoir rencontré, et toi mon cher Karl, j'espère que nous aurons l'occasion de nous affronter un jour ! Hélédelle, on reprend !

Le Groupe s'éloigna de Corentin et de son Hélédelle après les avoir remerciés, et continua sa route vers Am'Zhour.
-C'est assez marrant qu'on ne tombe que sur des Dresseurs plus forts que toi, rigola Dawn.
-Arrête, râla Katrina, parce que ces Dresseurs-là sont plus forts que nous aussi. Ramzen, Alpha, Toht, Corentin... c'est normal que certains soient plus forts que d'autres, d'autant plus que ton frère vient de commencer sa quête.
-On n'est pas là pour savoir si je suis le plus fort ou pas, trancha Karl, parce que c'est mon objectif de le devenir, alors il est clair que je ne le suis pas encore. Mais j'aimerais bien débusquer un Pokémon de type Roche qui soit rare. Ou puissant. Et je sais comment faire... Mustébouée, à l'attaque !
Karl envoya son Mustébouée sur le terrain et lui incomba l'ordre d'utiliser Pistolet à O sur tous les Racaillou afin de les chasser, jusqu'à voir un autre Pokémon. Et cela ne manqua pas car un Rhinastoc surgit de derrière un gros rocher avec la ferme intention de réduire Karl et ses amis en bouillie. Alors que Katrina et Dawn partirent se réfugier loin derrière, Karl décida de relever le défi en affaiblissant le Rhinastoc avec Mustébouée.

-On a une chance, annonça-t-il, tu es bien plus rapide que ce gros tas ! Lance Hâte, et puis asperge le Pistolet à O !
Mustébouée s'exécuta, et, avant que Rhinastoc ne puisse s'en apercevoir, lança sur ce-dernier des grands jets d'eau qui n'étaient cependant pas très efficace en raison du talent Solide Roc du Pokémon sauvage. Les jets d'eau ne semblaient d'ailleurs pas le déranger du tout, car il fabriqua un gigantesque caillou qu'il envoya de toutes ses forces sur Karl.
-C'est Roc-Boulet ! Attention !!! cria Katrina
Karl esquiva le rocher de justesse et celui-ci alla exploser au loin contre la montagne, provoquant un éboulement de taille réduite. Mustébouée continuait d'asperger Rhinastoc mais celui-ci continuait d'avancer vers Karl.

-Pas le choix, décida Dawn, je dois intervenir ! Chamallot, en avant ! Ampleur !!
Chamallot se retrouva à combattre Rhinastoc aux côtés de Mustébouée et agita le sol de ses pattes en vue de le faire trembler violemment. Il s'agissait d'Ampleur 9. Mustébouée sauta en l'air pour se mettre hors de portée de l'attaque qui immobilisa quelques temps Rhinastoc.
-C'est le moment, cria la petite brune, dépêche-toi Karl ! Chamallot ne sera pas capable de faire ça une deuxième fois !
-Je ne... O, ok, merci... Mustébouée, lance Pistolet à O, vise bien ses yeux tant qu'il ne bouge pas !
Mustébouée s'exécuta et Rhinastoc tomba à la renverse sur le dos, dans un fracas qui fit secouer le sol. Karl en profita pour lancer une Poké Ball dans laquelle Rhinastoc rentra. La Poké Ball tourna, une fois. Puis deux. Puis trois. Elle se stoppa enfin. Rhinastoc était capturé !
-Yahou !! s'écria le Dresseur en ramassant sa Poké Ball, j'ai capturé un Rhinastoc ! Merci beaucoup Dawn, tu sais... Je pensais pouvoir le capturer seul, mais ton aide ne m'a pas été de trop. En tout cas, j'ai désormais 3 Pokémon et un sacré atout si le champion vers lequel nous nous dirigeons maîtrise en effet le type Feu !

Après ce succès, le Groupe continua son chemin jusqu'à arriver à la ville, qui était très poussiéreuse. Elle semblait d'ailleurs vide, parce qu'il n'y avait personne dans les rues. Karl, Dawn et Katrina finirent pas trouver le Centre Pokémon au sein duquel il n'y avait que l'infirmière. En soignant Mustébouée et Rhinastoc, Karl la questionna:
-Comment se fait-il donc qu'il y ait si peu de vie ici à Am'Zhour ? Pour une ville qui se situe entre deux autres ayant des Arènes, il n'y a presque personne, elle semble déserte... Que se passe-t-il ?
-Vous savez, vous êtes rares, la présence de visiteurs me fait très plaisir... Toute cette poussière, c'est dû à la présence de la montagne à côté. Tous les Dresseurs qui s'y entraînent, si rares soient-ils, font exploser la montagne fragile et le vent emmène toutes les poussières en aval, c'est-à-dire chez nous. Et puis, les évènements récents liés à la Team Rocher ont fait fuir les derniers courageux vers les villes voisines... Am'Zhour n'est plus qu'une ville fantôme, alors qu'elle était autre fois considérée comme la ville de la joie. Je suis l'une des dernières résidentes ici, et uniquement parce que mon travail m'y oblige, mais la solitude me rend folle. J'hésite à partir. Une chance qu'on puisse demander à être mutée avec une autre infirmière en échangeant sa place avec ! Mais je doute que quiconque accepte de me remplacer dans ce trou perdu désert.
-C'est probablement pour ça que Corentin nous a dit qu'on ne trouverait pas beaucoup de Pokémon sur la Route 11, s'aperçut Karl
-Le Centre Pokémon a en effet l'air d'être le dernier bâtiment à peu près neuf, dit Katrina, vous devez vous sentir bien seule... Pouvons-nous passer la nuit ici ?
-Bien entendu. Ce sera gratuit pour vous, parce que de toute manière il n'y a rien à acheter ici comme tous les commerçants sont partis. L'argent ne m'est plus d'aucune utilité.

L'infirmière Joelle les mena alors vers une chambre avec trois lits ou chacun put s'endormir à la nuit tombée. Karl était déterminé, car demain allait être pour lui la dernière ligne droite avant d'aller à Estygha affronter le deuxième Champion.





Deux hommes en combinaison marron se tenaient devant le Centre Pokémon. L'infirmière sortit et les rejoint.
-Voilà, ils sont tous trois dans la chambre 4. Messieurs, ma part du contrat est remplie.
-C'est ça, c'est ça, maintenant fous le camp. Ca va dépoter, alors si j'étais toi, j'partirais sans demander mon reste, répondit le premier homme.
-Mais vous aviez promis que vous me donneriez un billet à destination de Hyallot si je parvenais à les faire rester dans mon Centre ! J'ai besoin d'y aller ! se plaint la pauvre infirmière en détresse
-Ta gueule, répondit le deuxième homme. Mon ami t'a demandé de foutre le camp, tu comprends pas quoi là-dedans ? On ne voudrait pas qu'il y ait de blessés collatéraux, tu vois ce que je veux dire ma biche ? menaça-t-il en l'attrapant par le cou.
L'infirmière, les larmes aux yeux, hocha la tête et partit en courant une fois que l'homme l'eût lâchée.
-Ca y est, dit-il dans un talkie-walkie, la cible est localisée comme étant endormie dans la chambre 4 du Centre Pokémon. Attendons ordre de passer à l'assaut.
-Ordre donné, répondit fermement une voix à l'autre bout des ondes.
Dans un fracas assourdissant, le Tyranocif du deuxième des deux hommes cassa alors tous les murs sur son chemin pour se diriger vers la chambre des trois amis qui, stupéfaits, se trouvaient nez-à-nez avec ceux qui avaient tenter de kidnapper Katrina sur la Route 2.
___________________________________________________________

ImageImage
Corentin Extalia, Dresseur aux 8 Badges

Dresseur énigmatique rencontré sur la route 4 par Karl, il s'avère qu'il possède tous les Badges d'arène de la Ligue Frontalia. Il semble être passionné par l'entraînement de ses Pokémon mais n'a rien dit sur ses convictions. Ce Dresseur possède une grande connaissance des régions de l'Île et des Pokémon qui s'y trouvent: sûrement la traduction de son grand nombre de Badges.

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » ven. 15 janv. 2016, 02:34

Yo ! Voici le Chapitre 8, un peu long, en espérant qu'il vous plaira !

Je préviens s'il y a des âmes sensible: ce passage contient quelques passages avec du sang, plus prononcés que dans le Chapitre 4. Pas très choquants, mais je préviens quand même au cas où ;)




Chapitre 8: Princesse Katrina
[/size]
-Encore vous ?! cria Karl. N'abandonnerez-vous donc jamais ? Sales monstres, je croyais que Toht avait décidé de ne pas user de violence !
-Nous ne sommes plus au service du Commandant Toht, répliqua l'un des deux Sbires. Il nous a congédié pour la violence dont nous avions fait preuve envers miss Pelzegger. Désormais, nous sommes des Sbires de la division de Maître...
-Laissez-moi me présenter, intervint une voix rauque que Karl connaissait.

Arès s'avança et ses deux sbires s'écartèrent pour le laisser passer:
-Lieutenant Arès de la Team Rocher, pour vous desservir. Quand j'ai appris la façon dont ces deux Sbires avaient traité Katrina Pelzegger, je n'ai pu résister à l'envie de les avoir dans ma division. Et quoi de mieux, ce faible de Toht a décidé de les limoger de la sienne. Quel imbécile ! Mais là n'est pas la question... Miss Pelzegger m'intéresse énormément, et je suis bien plus disposé que Toht à l'avoir coûte que coûte.
-Il est hors de question qu'elle vienne avec vous, répondit Karl avant que Katrina n'ait pu articuler le moindre mot.
-Ah ! Et sinon quoi ? demanda Arès sur le ton de la raillerie. Dis-moi, jeune Mondston. Sais-tu où nous sommes ? Nous nous trouvons à Am'Zhour, ville dévastée par les tempêtes de poussière, la Guerre et les attentats. Ville où, également, ton père Yann me battit il n'y a pas si longtemps que ça. Je me suis déjà vengé en venant l'assassiner chez lui et en dérobant son bien le plus précieux, dit-il en sortant de sa poche la précieuse médaille qu'il avait volée. Cela pourrait suffir, mais un mercenaire tel que moi ne s'arrête pas là, et je pourrais très bien avoir envie d'écraser les enfants de Yann afin d'éradiquer définitevement les Mondston et les problèmes que vous nous apportez.
-Taisez-vous ! hurla le concerné. Vous n'êtes que des pourritures qui n'agissez qu'afin de créer la terreur ! Croyez-vous que vos menaces fonctionneront sur nous ? Allez-vous en et laissez-nous en paix !
-Excellent, rit Arès. Que comptes-tu faire ? Deux pathétiques pseudo-dresseuses -Katrina et Dawn baissèrent la tête à ces mots- et un débutant, contre deux Sbires surentraînés et le numéro 2 de la Team Rocher. Penses-tu avoir une chance de résister ? Je te conseille vivement de coopérer. Il est parfois plus prudent de savoir négocier pour sa vie. Oh, et n'essaie pas de bluffer, je sais très bien que lors de ta première rencontre avec ces hommes, tu étais accompagné de la Conseil 4 Alpha. Mais tu ne fais pas le poids face à nous trois. Rends-toi, c'est un conseil et un ordre que je te donne.

Karl, sous l'influence de la colère, de l'envie de se venger et de la peur, ne sut comment réagir. Il fut finalement surpris et devancé par Katrina qui s'avança en direction des hommes de la Team Rocher:
-C'est entendu, inutile d'être violent. Je vais me joindre à vous, mais laissez Karl et Dawn, ne leur faîtes pas de mal ! supplia-t-elle.
Arès éclata de rire et attrapa violemment Katrina par le bras:
-C'est bien ! Ah ah ah, comme j'aime qu'on m'obéisse ! Mais tu as fait le bon choix. Grâce à tes connaissances, la Team Rocher va resplendir et mettre son plan à exécution. Comment dire ! Dominer le monde, n'est-ce pas un rêve des plus intéressants ? Et nous allons pouvoir le réaliser grâce à toi, Katrina Pelzegger.
-Je... Sachez que je n'ai aucune envie de vous aider dans cette tâche. Mais je le ferai pour que vous laissiez mes amis en paix ! Je pense comme Karl que vous n'êtes que des sales monst...
Elle fut interrompue d'une gifle au visage que lui porta Arès, provoquant un saut en avant de Karl qui fut bloqué par le Tyranocif du Sbire.
-Hehehe, rigola le Sbire, on fait moins son malin sans une Conseil 4 pour nous aider, n'est-ce pas ? Tyranocif, fais-le souffrir, serre-le bien fort comme on le fait chez nous.
Tyranocif resserra son emprise sur Karl, ce qui le fit crier de douleur et Dawn de peur.
-Arrêtez ! hurla Katrina. Vous ne deviez pas les brusquer si je venais !
-Je n'ai rien promis du tout, contesta Arès. C'est toi qui as inventé ce marché.

-Assez ! somma une voix qui venait de derrière.

Tout le monde se retourna, et deux Dresseurs apparurent de derrière les hommes de la Team Rocher. Il s'agissait de deux hommes que Karl, Dawn et Katrina connaissaient, puisqu'il s'agissait de Corentin et de Ramzen.
-Tiens ! s'exclama Arès. Qui voilà ! Corentin Extalia en personne, l'homme qui surpasse même Z, et tu sembles être accompagné d'un invité ? Remarquable, je pensais que tu continuerais "seul" ton entraînement.
Sans un mot, Corentin envoya son Hélédelle qui fonça sur le Tyranocif pour libérer Karl.
-Oh, tu le prends comme ça... s'étonna le Lieutenant. Tu sais, à force de se mêler de ce qui ne nous regarde pas, on finit par s'attirer des ennuis.
-Arès, tu vas trop loin, répondit Corentin. Pense plutôt à développer l'esprit des brutes qui te servent de Sbires, et tu n'auras pas besoin de capturer des jeunes filles à tout va. Veux-tu donc bien avoir l'amabilité de dire à tes hommes de quitter le terrain ?
-Et puis quoi encore ? Réglons ça à la loyale, veux-tu ? Moi et mes Sbires sommes trois; toi, Karl et ce Dresseur aux cheveux bleus foncés êtes trois aussi. Pourquoi ne pas tout simplement s'affronter, trois contre trois ? proposa Arès. C'est équitable, et pour quelqu'un qui défend la justice tel que toi...
-Si nous gagnons, vous laisserez partir la fille ? demanda Ramzen
-Cela va de soi, répondit Arès. Et si vous perdez, nous l'emportons avec nous.
-C'est d'accord, trancha Corentin. Ramzen, Karl, si vous voulez bien combattre à mes côtés...
-Doucement ! cria Karl. Katrina n'est pas un objet ni un badge, ce n'est pas une marchandise à mettre en jeu d'un combat Pokémon !
-Karl, l'apostropha Ramzen, vois-tu une autre solution de la sauver ? Corentin a 8 badges, et j'en possède 2. J'ai cru comprendre en croisant Estela à Zongcity que tu l'avais vaincue. Nous avons suffisamment la force pour mettre hors d'état de nuire ces trois abrutis.
-Allons, tonna Arès, je suis pressé. Chaque Dresseur n'aura le droit qu'à un seul Pokémon. Si vous voulez bien commencer...

Les Six Dresseurs se mirent en place, les trois hommes de la Team Rocher d'un côté, et Karl, Corentin et Ramzen de l'autre. Le premier Sbire envoya Nosferapti, le deuxième Tyranocif et Arès envoya son Grolem. Ramzen envoya Skélénox, Corentin pour sa part fit appel à Gardevoir. Karl, hésitant, choisit de ménager Funécire et préféra utiliser son nouveau Pokémon. Il envoya donc Rhinastoc.
Soudain, Corentin leva la tête, et Gardevoir fit de même. Elle fut entourée d'une puissante boule d'énergie dans laquelle elle disparut, puis en réapparut sous une forme différente. Elle venait de Méga-Évoluer !
-Alors tu maîtrises la Méga-Évolution, dit Karl... Pas étonnant que tu aies 8 Badges. Très bien, à l'attaque ! Rhinastoc, Roc-Boulet !
Rhinastoc envoya un fantastique rocher en direction de Nosferapti, qui fut cependant stoppé dans sa course par une attaque Psyko. Ni Nosferapti, ni Grolem ni Tyranocif ne pouvaient l'apprendre, et Karl comprit rapidement que ce geste était celui de Méga-Gardevoir.
-Pourquoi fais-tu cela ?! demanda-t-il
-Pas d'inquiétude, répondit Corentin. Cette attaque est beaucoup trop puissante pour être utilisée sur Nosferapti, qui par ailleurs ne représente pas un grand danger pour nous. Je la redirige vers Tyranocif.
Ainsi, Tyranocif reçut de plein fouet l'attaque Roc-Boulet, et Skélénox apparut juste après l'impact pour utiliser Étonnement et le mettre hors combat. Méga-Gardevoir enchaîna avec un nouveau Psyko qui envoya Nosferapti au tapis.
-Intéressant, dit Arès. Je vois déjà que je me retrouve seul face à trois. Il est grandement temps de rétablir l'équilibre dans ce combat... Grolem, Éboulement.
Grolem envoya tout un tas de gigantesques pierres presque aussi géantes que des Roc-Boulet sur l'équipe adverse. Méga-Gardevoir se protégea mais ne put protéger ni Rhinastoc, qui souffrit de l'attaque, ni Skélénox, qui tomba à son tour. Grolem eenchaîna avec un Séisme qui toucha violemment Rhinastoc et le mit aussi K.O. tout en ammochant Gardevoir.
-Et voilà ! cria Arès. C'est fou comme un combat peut s'inverser très rapidement.
-Ne fais pas le fier, dit Corentin. Tu sais très bien qu'en combat singulier je te défais. Ce n'est pas la première fois...
-La ferme. Grolem, Lame de Roc !!
Le Pokémon du Lieutenant asséna ainsi de sérieux dommages à Méga-Gardevoir, qui répliqua en hurlant à l'aide de ce qui devait probablement être l'attaque Mégaphone. Elle enchaîna avec un Psyko qui mit K.O. Grolem.

-Vous avez perdu ! cria Karl. Maintenant, laissez Katrina partir et allez-vous en ! Loin !
Arès jeta un regard au Sbire au Tyranocif, qui sembla comprendre un message. Il dégaina un couteau et passa son bras autour de la gorge de Katrina qui tenta sans succès de se débattre. Arès prit la parole:
-Ouais, on a perdu. Ce qui est dommage c'est que si on ne peut pas l'avoir vivante, on l'aura morte. Et elle n'aura pas perdu toute importance à nos yeux. À vous de voir si vous tenez à sa vie !! Ah ah ah ah ah !!!! Pathétiques Jozilandiens ! On se demande comment vous avez pu gagner une guerre de la sorte !
-Laissez-la, je vous en supplie ! pleura Dawn. Vous n'avez pas le droit de faire ça !!!
-J'vais m'géner, déclara le Sbire. Autant nous étions restreints lorsque nous étions sous le commandement de Toht, autant nous avons désormais carte blanche. Et je vais pas m'empêcher de faire ce qui me plait. N'est-ce pas ma jolie ? souffla-t-il dans l'oreille de Katrina
-Arès, l'interpella Corentin, c'est absurde. Rends-toi compte des dimensions que cette histoire est en train de prendre. Tu parles d'un combat loyal ! Quelle enflure, j'aurais dû te buter quand j'en ai eu l'occasion.
-Mais l'occasion, tu l'as eu maintes fois, c'est ton choix personnel, répondit le Lieutenant. Mais malheureusement, la vie est un grand jeu sans règles où il y a des gagnants prêts à l'emporter par tous les moyens. Et la Team Rocher en fait partie ! Si Pelzegger refuse de coopérer avec nous, elle fera une mère porteuse idéale pour les futurs Sbires de la Team Rocher. Et à 15 ans à peine, elle aura le temps de "servir" de longues années !! Ah ah ah !
Katrina se mit à sangloter en entendant cela, et le Sbire la serra fort contre lui:
-Chef, elle me plaît bien. Je dois vous avouer que ça me ferait vraiment chier de devoir l'égorger, parce que ça a l'air d'être un coup des plus remarquables !
-Tu vas la fermer sale connard ?! hurla Karl en se jetant sur le Sbire, qui fut défendu par l'autre Sbire qui plaqua Karl au sol.
-Comment de telles ordures telles que vous peuvent-elles réussir à dormir la nuit ? demanda Ramzen. Vous êtes horribles...
-Dormir ? Pas question, répondit le Sbire, surtout quand on peut mettre une beauté comme ça dans son lit !

Katrina tenta de toutes ses forces de se débattre mais le Sbire lui colla la lame du poignard contre le cou, la faisant cesser ses mouvements sous les rires d'Arès qui dit:
-Bien... Si vous n'avez rien d'autre à nous dire, mes hommes et moi allons nous retirer. On a plein d'informations à tirer de Pelzegger, et quand elle ne nous servira plus, mes hommes ont l'air d'avoir très envie de, disons, s'amuser avec elle.... Ah ah ah ah ah ah !!!
-Pas si vite, Arès.

Tout le monde se retourna, et fit bientôt face à Toht qui était entouré de cinq Sbires hommes et femmes de part et d'autre.
-Ooooh, mais qui voilà donc, remarqua Arès. Toht nous fait l'honneur de sa présence, quelle surprise ! Tu tombes bien, dis donc, la Team Rocher était inférieure en nombre.
-Ne crois pas que je sois là pour t'aider. Et tu as beau être mon supérieur, ça ne m'empêchera pas de me mettre en travers de ta route. J'avais décidé de venir avec un détâchement pour rencontrer Katrina à nouveau et lui parler sans la présence d'Alpha qui influençait ses idées, mais à ce que je vois, tu as été le plus rapide. Et ça m'étonne. Une telle ordure comme toi, tu devrais être en train de préparer ton prochain attentat au lieu de ruiner mes plans, non ?
-Quelle belle tirade, se moqua Arès. Sache que posséder Pelzegger fait partie de mon plan autant que du tien. Et elle aura un plus grand avenir au sein de ma division que de la tienne, ah ah ah !!
-Laisse-la partir, somma Toht. Non seulement toi et tes Sbires vous êtes fait étaler par trois autres Dresseurs, mais en plus vous avez recours à la triche et à la violence pour parvenir à vos fins. Pathétique, comment votre sens de l'honneur à tous est inexistant.
Sans plus attendre, le Sbire qui retenait Katrina prisonnière décida de lui planter son couteau au travers de la gorge et la lui ouvrit, puis la laissa tomber au sol, inactive sous les cris de choc de Karl et de Dawn, et le "NON !" de Toht.

Le Sbire s'enfuit en courant, suivi de son collègue.
-Capturez-les ! ordonna Toht à ses 10 Sbires. Je les veux vivants ! Ce qu'ils ont fait, surtout lui, est inadmissible !
Karl, alors libéré de l'emprise du Sbire, se dirigea vers Katrina qui ne répondait pas à ses appels. Dawn, Ramzen et Toht irent également à ses côtés, tandis qu'Arès profita de la confusion générale pour s'en aller discrètement. Corentin resta sur place et analysa la situation.
-Elle respire ! s'écria Karl. Faiblement, mais elle respire ! Du secours, vite !
-Il n'y a plus Alpha pour utiliser le Vibra Soin de son Alakazam, et nous n'avons pas de médicaments suffisants pour la soigner ! pleura Dawn
-Il est primordial de diminuer l'hémorragie ou vous risquez définitivement de la perdre, remarqua Toht. Tenez, ajouta-t-il en ôtant sa veste et en la tendant à Karl, passez-la lui autour du cou sans trop serrer pour ne pas l'étouffer.
Karl s'exécuta et, les larmes aux yeux, caressa le visage de Katrina qui avait les yeux ouverts et semblait regarder dans le vide:
-Ne t'en fais pas, on est là... Tout va bien aller...
-N'y a-t-il pas habituellement une infirmière dans ce Centre Pokémon ? questionna Corentin en regardant le bâtiment que le Tyranocif avait laissé en ruines. Elle pourrait nous aider...
-Elle a disparu, pleurnicha Dawn.
-Elle s'est enfuie, corrigea Toht. L'autre Lieutenante a trouvé les brouillons des plans d'Arès, où il planifiait d'acheter l'infirmière avec de fausses promesses pour qu'elle vous fasse dormir ici. La Lieutenante Supernova m'a aussitôt averti et je suis venu du plus vite que je pouvais.

Karl se leva, et Dawn prit immédiatement son relais aux côtés de Katrina:
-Ces ordures... Ils ont tué nos parents et essaient de tuer nos amis ! C'est inadmissible ! Je déteste la Team Rocher plus que tout, et je jure sur ma vie que je serai celui qui les anéantira, dussè-je y laisser la mienne !
-Karl... dit Ramzen en lui posant sa main sur l'épaule. Je sais que c'est extrêmement dur à vivre. Je ne connais pas cette fille, mais si c'est ton amie, c'est une bonne personne. Quoique lui veuille la Team Rocher. Et ce que ce Sbire a fait en tenant d'atteindre sa vie est le pire des crimes. Je te soutiendrai dans ta lutte.
-Ils sont malheureusement prêts à tout eux aussi, rétorqua Corentin, et vous aurez extrêmement de mal à les arrêter. Même si vous possédez tous deux un potentiel exceptionnel, ça ne fait pas tout. Sur ce, nous devons retrouver cette infirmière. Hélédelle, dit-il en l'envoyant, cherche-la et ramène-la nous coûte que coûte !
-Je vais courir jusqu'à Zongcity, décida Ramzen. Tant pis si je tombe en chemin sur les Sbires meurtriers, mais je dois en urgence aller chercher une infirmière si jamais vous ne la retrouvez pas, ajouta-t-il en se mettant en chemin.
-Toht... Toht, dîtes-moi ! dit Karl. Pourquoi faîtes-vous partie de la Team Rocher ?! Vous semblez opposé à la violence, vous semblez résolu à accepter la défaite quand elle se présente à vous, et vous étiez prêt à accepter la décision de Katrina quelle qu'elle soit ! Et regardez ce que vos anciens hommes de main viennent de lui faire ! Je ne comprends pas comment vous pouvez être membre de cette organisation criminelle, pourrie au possible !
-J'imagine, répondit le Commandant, que je te dois des explications sur nos motivations, sur la Team Rocher... Nous sommes, au départ, un groupe créé par Z et moi-même. Un groupe qui n'a pour autre ambition que d'étendre la surface rocheuse partout. Nous ne voulons pas, au contraire de la Team Magma, étendre la surface terrestre sur la mer, mais de raser toute construction humaine pour les remplacer par des montagnes, des grottes, des plaines de roche. Là n'est pas la question. Depuis qu'Arès, le frère de Z, a intégré la Team Rocher, il a démontré sa force à de nombreuses reprises et s'est élevé au grade de Lieutenant, en quelque sorte le numéro 2 de l'organisation, qui comporte un Leader Z, deux Lieutenants, Arès et Supernova, qua.. trois Commandants, Mars, Rose et moi-même, et enfin cinq centaines de Gestionnaires qui sont une sorte de Sbires avancés. Les Sbires "normaux" s'élèvent au nombre de vingt-cinq mille. Vous comprenez qu'Arès est mon supérieur hiérarchique et, bien que mon statut de co-fondateur ne l'empêche de m'évincer de la Team Rocher, il ne répond de rien devant moi et ne reçoit d'ordres -si l'on peut appeler cela ainsi- que de Z.
-Mais c'est du grand n'importe quoi ! Parmi ces vingt-cinq mille Sbires et ces autres personnes plus haut-gradées, n'allez pas me dire que personne ne partage vos opinions pacifiques ! Si Arès a réussi à faire mainmise sur la Team Rocher, quittez-la et formez votre propre organisation ! s'indigna Karl. En employant la paix, les gens vous auraient sûrement plus écoutés ! Mais la Team Rocher actuelle n'est qu'un ramassis d'ordures sanguinaires aux yeux de tous, et croyez-moi, vous n'êtes pas exclus de ce tas ! Et vous nous aviez parlé de quatre Commandants (voir chapitre 5), pourquoi n'y en a-t-il plus que trois ?!
-C'est totalement compréhensible, répondit Toht alors que Karl retournait aux côtés de Katrina. Mais c'est plus compliqué que ça, et je ne désire pas vraiment entrer dans les détails car c'est confidentiel. J'espère cependant que la situation changera un jour. Arès est mon ennemi autant qu'il est le vôtre.

Katrina commençait à avoir diverses convulsions qui firent s'affoler Dawn et son frère. Karl essayait de la calmer en la prenant contre lui et en lui disant qu'il ne voulait surtout pas la perdre. Pas maintenant. Il avait besoin d'elle, elle était un soutien moral exceptionnel et Dawn l'appréciait également beaucoup.
-Ne la redresse pas, lui défendit Corentin, elle risque de s'étouffer avec le sang qui ne peut pas couler. Allonge-la plutôt sur le côté en attendant que Ramzen ou Hélédelle revienne avec des secours, acheva-t-il tandis que Karl suivit son conseil.
-Il va être trop tard s'ils ne reviennent pas ! Elle s'est faite égorger, elle ne résistera pas indéfiniment ! tonna Dawn provoquant un frisson de son frère
Les convulsions de la blessée devinrent plus régulières et plus fortes. Si seulement Alpha n'avait pas dû rentrer, elle aurait pu être là pour soigner Katrina ! Karl priait pour que Katrina s'en sorte. Il ne s'avait pas qui il priait, mais il ne désirait qu'une chose, pouvoir serrer son amie saine et sauve dans ses bras. Elle ne méritait pas ça, quoique puissent lui vouloir Arès et ses hommes. Mais il était déterminé. Arès était l'ennemi juré de Karl.

Soudain, le cri d'Hélédelle retentit, et celui-ci arriva du ciel avec, accroché à ses puissantes pattes, Ramzen et une femme qui devait être une infirmière. Il atterrit au sol, et tout le monde s'écarta de Katrina pour laisser l'infirmière Joëlle de Zongcity examiner la blessée.
-J'ai eu la chance de croiser vos Sbires, dit Ramzen à Toht, qui m'ont indiqué le chemin pour rejoindre rapidement Zongcity. Là, j'ai pu trouver une infirmière et Hélédelle qui ratissait le ciel nous a vu et nous as ramené.
-C'est très bien, répondit Corentin qui rappela son Hélédelle
-Son état est critique, annonça Joëlle. Une chance que vous lui ayiez prodigué un soin primaire en lui nouant cette veste autour du cou, sans quoi l'hémorragie aurait été fatale pour elle. À ce que je vois, le Centre Pokémon d'Am'Zhour est en ruine, mais le bloc opératoire a l'air d'être intact. Je vais l'y emmener, et faire ce que je peux. En théorie, j'aurai tout le matériel dont j'ai besoin étant donné que cette ville déserte n'accueille en général personne, ce qui fait que je pourrai m'occuper d'elle car les stocks n'ont pas été touchés. J'aurai également besoin d'une personne pour m'assister et m'aider.
À ces mots, Karl se leva et aida l'infirmière à transporter Katrina en douceur dans le bloc opératoire, tandis que Ramzen, Dawn, Corentin et Toht attendaient dehors.

-Elle va s'en sortir, hein ? Dîtes-moi qu'elle va s'en sortir ! demanda Dawn
-C'est sûr, la rassura Ramzen. Mais il est possible que le traumatisme qu'elle garde soit irréparable, et je ne sais pas si elle sera capable de continuer son voyage en votre compagnie.
-Elle n'est plus en sécurité, trancha Toht. Si Arès la veut, alors il n'abandonnera pas avant de l'avoir capturée. Il a filé sans demander son reste, mais à l'heure qu'il est il doit déjà être au QG de sa division à mobiliser ses hommes.
-Difficile de croire qu'il puisse y avoir de telles rivalités au sein de la Team Rocher, s'étonna le rival de Karl.
-La situation est vraiment attristante, déplora Corentin. Ils ne peuvent absolument pas continuer leur voyage seuls tous les trois... Karl est puissant et téméraire, mais à lui seul il ne pourra pas protéger sa soeur et son amie... Ramzen, je pense honnêtement que tu devrais les accompagner.
-Du moins temporairement, mais il est clair que je ne les abandonnerai pas maintenant, confirma-t-il.
-Mes obligations m'obligent à partir, intervint Toht. Je suis désolé mille fois pour ce qui s'est passé -bien que je n'en sois pas responsable. Croyez sincèrement que, si j'en avais le pouvoir, j'évincerais Arès et ce dès que possible. Dîtes à Katrina que ma proposition pour qu'elle rejoigne ma division tient toujours. Même si elle a très peu de chances d'accepter un jour après ce qui vient de se passer, c'est une façon pour elle d'être hors d'atteinte pour Arès.
Joignant le geste à sa parole, Toht s'en alla à dos de son Noarfang, suivant la direction dans laquelle ses 10 Sbires avaient poursuivi les deux sbires auteurs du terrible crime.

Dans la salle opératoire, l'infirmière devait se presser pour éviter le plus possible de perdre Katrina, et avait insisté sur la présence de Karl pour soutenir la blessée qui n'allait pas pouvoir être endormie le temps des soins. La jeune fille de 15 ans tenait la main de Karl et la serrait très fort à chaque fois que l'infirmière lui prodigait de nouveaux soins. Elle avait une chance, il n'y aurait déjà pas besoin de recoudre, étant donné qu'une machine aux ondes de Vibra Soin pleinement chargée se trouvait dans la salle et pouvait naturellement refermer la blesseure. Pour autant, Katrina n'en souffrait pas moins, et elle se tordait de douleur dans tous les sens sous les yeux de Karl qui, impuissant, essayait de la rassurer en devinant bien que son action n'allait pas changer grand chose.

===============================================================

Route 4, entre Am'Zhour et Zongcity. L'un des Sbires de Toht s'est éloigné des autres et derrière un arbre, décide de prendre contact avec quelqu'un par le biais de son Pokématos:

-Votre Majesté, ici l'Agent Barker infiltré. Il semble que la Team Rocher ait prit une avance définitive quant à la recherche de la Demoiselle. Celle-ci a reçu une blessure à la gorge par les Sbires d'Arès et est en train de recevoir des soins. J'attends vos instructions.
-Barker, continuez d'obéir aux ordres de Toht. Et dès que l'occasion s'en présente, emparez-vous d'elle. Il est nécessaire qu'elle reste en vie. À aucun prix, ne la laissez mourir. Je sais que votre quête est extrêmement dure, mais je ne puis vous envoyer de collègue sans éveiller de soupçon. Je vous en prie... Ramenez notre chance à tous de réunir l'Île de Frontalia... Ramenez-moi... ma fille...

===============================================================

Am'Zhour, bloc d'opération

Katrina ouvrit les yeux. Il devait bien être quatre heures du matin, et elle se souvenait avoir perdu connaissance après avoir enduré une trop grande douleur sous les soins de l'infirmière. Elle put se redresser sans trop d'effort, mais elle avait encore le goût du sang dans la bouche. Elle vit que l'infirmière dormait sur une chaise à l'entrée de la salle, et que Karl s'était endormi sur le fauteuil juste à côté du lit, et qu'il lui tenait toujours la main. Dawn dormait sur les genoux de son frère, et Toht et Corentin n'étaient visiblement plus là. Quant à Ramzen, il dormait par terre, à côté d'un mur. Étrangement, elle ne ressentait plus aucune douleur au niveau du cou. Katrina regarda dans le coin de la salle, et vit une silhouette qui ne lui était pas inconnue.

Alpha se dirigea vers elle. Elle luit parla en chuchotant pour ne pas réveiller les autres:
-Tout va bien, Katrina ? demanda-t-elle
-Je... Oui... Oh, Alpha ! J'ai eu si peur...
-C'est fini, répondit la Conseil 4 en serrant contre elle Katrina. Tout est fini, tu es saine et sauve.
-Je ne me sens pas en sécurité dans cette ville, murmurra Katrina, la larme à l'oeil
-Chuuut.... Je suis là, tout va bien aller désormais. Je vous protégerai, et Ramzen, qui est allé chercher l'infirmière qui t'a sauvée, a également décider de vous accompagner dans votre voyage. Tu n'as plus rien à craindre, Katrina. Plus jamais cela ne t'arrivera, lui dit-elle en l'embrassant sur le front en guise de protection. Maintenant, je sais que c'est un peu dur psychologiquement et physiquement pour toi, mais je dois te demander de sortir de cette salle avec moi. Nous devons parler plus sérieusement, dehors. Ne t'en fais pas, tu ne cours aucun danger tant que je suis à tes côtés.

Katrina sortit alors de son lit d'hospitalisée et, après avoir enlevé la main de Karl de la sienne, suivit Alpha dehors.
-Katrina, je ne sais pas pourquoi la Team Rocher s'intéresse autant à toi, mais il est primordial que tu me racontes tout sur ton passé. Vraiment tout, c'est pour ta sécurité. N'oublie pas que tu t'adresses à une membre du Conseil 4, et tout ce que tu pourras me dire restera confidentiel.
-Je... C'est d'accord Alpha... Mais comment as-tu su ce qu'il se passait... Je croyais que tu étais retournée à Néoland, au QG de la Ligue Pokémon...
-J'ai été avertie. Je ne peux pas te dire par qui ni comment, parce que c'est confidentiel, mais l'important est que je sois là. Maintenant, tu dois tout me dire.
-Très bien... Je ne sais pas vraiment par où commencer... Déjà, tu sais que je vivais à Ondès (voir sur la carte), et comme Toht l'a dit mon domicile a été démoli lors de la guerre ce qui fait que j'erre depuis... Sans but précis. Mais... À la base... Je suis née à Frontalia, la ville aujourd'hui Cité Indépendante. Et... Tu dois vraiment me promettre de ne répéter cela à personne, implora-t-elle, suscitant un hochement de tête d'Alpha. En vérité, je n'ai pas connu mes parents ni ma famille... Mais j'ai été adoptée. Par Elsa, l'ex-Reine de Frontalia et aujourd'hui Championne de la ville... Elle est comme une mère pour moi et elle me traitait pareillement que sa fille biologique, la Princesse Victoire, de deux ans mon aînée. Elle a cependant toujours gardé cet adoptement secret, et seul le personnel de l'administration royale était au courant, ainsi que Victoire bien entendu. Victoire était très douée pour les combats de Pokémon, mais tu dois sûrement le savoir puisque tu es du Conseil des 4 et qu'elle était très médiatisée jusqu'à la scission de l'Île en quatre entités... Et moi, je réussissais à inventer des choses, et je réfléchissais beaucoup mais j'étais incapable de me battre, ce qui fait que ma soeur et moi étions très complémentaires...
-Comment t'es-tu retrouvée à Ondès a à peine 15 ans, voire moins ? interrogea Alpha
-Cela s'est passé successivement... Comme tu dois être au courant, personne n'a jamais su qui était le père de Victoire, et mère n'a jamais voulu le lui dire en éludant systématiquement la question. Elle souffrait beaucoup de l'absence d'un père... Et en un sens, je la comprenais, n'ayant jamais connu mes parents biologiques. Elle pleurait beaucoup de n'avoir aucune réponse à ses questions, et j'étais la pour la soutenir. Elle rêvait de partir à la quête des Badges pour prouver sa puissance et espérer rencontrer son père dans sa quête. Mère s'opposait fermement à son départ, parce qu'une princesse ne prend pas de tels risques, surtout avec l'apparition de la Team Rocher qui se faisait connaître déjà avant la Guerre pour ses actes criminels. Et... Cette interdiction a à nouveau mis Victoire très à mal. Et j'ai fini par la convaincre de partir à l'aventure, seulement voilà... Depuis ce jour, nous n'avons plus aucune nouvelle d'elle...
Katrina commença à sentir des larmes qui lui venaient. Mais elle devait aller au bout de son récit:
-Et c'est totalement ma faute. Quand la Reine a appris cela, elle est entrée dans une colère noire qui l'a amenée à me chasser du palais et de la ville, et je fus interdite de séjour à Frontalia. Je décidai alors de m'inscrire à l'université scientifique d'Ondès, en espérant que ma passion l'emporte sur ma tristesse d'avoir perdu ma soeur et ma mère, mais sans succès. Et puis... La guerre commença. Mère souffrait de l'absence de Victoire et, quoiqu'il puisse en paraître, souffrait de la mienne également. C'est d'ailleurs une partie des raisons pour lesquelles elle n'a pas pu résister à l'assaut des troupes du Joziland, de Scindatre et de la Team Rocher. Plusieurs rumeurs commencèrent à circuler, selon lesquelles Victoire avait perdu la vie pendant la Guerre...
-J'en ai effectivement entendu parler, confirma Alpha. Mais elles n'ont jamais été authentifiées.
-Parce qu'elles sont fausses ! s'exclama Katrina. J'en suis persuadée, Victoire est encore en vie. Par une quelconque façon, la Team Rocher a été mise au courant de mon existence et est venue démolir mon domicile et toutes mes possessions à Ondès. J'ai heureusement pu m'échapper avant qu'ils ne mettent la main sur moi... Selon un Sbire, ils voulaient m'utiliser comme monnaie d'échange contre je ne sais quoi... Et depuis, je ne cherche qu'à retrouver Victoire. Elle est obligatoirement toujours en vie, et elle doit être à la quête des Badges ! Alors, quand je vous ai vus, et quand j'ai appris que Karl était lui aussi challenger de la Ligue Frontalia, j'ai décidé de vous accompagner... Je dois retrouver ma soeur pour pouvoir à nouveau me présenter devant notre mère... Mais c'est très dur à vivre et...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase et fondit en larmes. Alpha la prit contre elle:
-Tu m'en as dit assez. Tu as grandement besoin de repos. Retourne dormir, je viendrai te veiller à l'intérieur. Et tu ne risques rien, Karl et Ramzen sont là aussi. Et Dawn sera là également. Je sais que vous avez beaucoup parlé lorsque vous avez dormi toutes les deux chez Estela... Princesse. Nous devons savoir pourquoi la Team Rocher tient tant à te mettre la main dessus. Mais je te promets une chose, il ne le feront pas !

À ces mots, la Conseil 4 raccompagna la fille adoptive de la Reine dans le bloc opératoire. Caché derrière un mur en décombres, Barker passa un nouvel appel à l'aide de son Pokématos.



_______________________________________________________________________

ImageImage

Barker Orts, Agent Infiltré au sein de la Team Rocher

Travaillant pour le compte à la fois du Commandant Rocher Toht et de quelqu'un qu'il nomme "Votre Majesté", Barker est un agent double qui a pour finalité de ramener Katrina avec lui à Frontalia. La tâche n'est cependant pas facile, parce qu'il est informé et sait qu'Arès est sur la piste ce qui rendra la tâche beaucoup plus dure. Il a un sens de la loyauté très développé et est prêt à laisser sa vie pour servir sa souveraine. Barker a un Exagide comme Pokémon de prédilection, et également comme unique Pokémon.

Avatar de l’utilisateur
julienzen
Messages : 764
Inscription : mer. 11 nov. 2015, 02:53
Localisation : cachée dans une basse pokéumaine dans la régions paca.

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par julienzen » ven. 15 janv. 2016, 07:53

Mois j'aime bien ta fiction je suis impatien de savoir la suite que l'aura soit avec toit. ;)
Je fait seulement se qui me paraît juste.

Avatar de l’utilisateur
Paul le Lucario
Messages : 597
Inscription : dim. 15 mars 2015, 12:49
Localisation : Sur DeviantART
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par Paul le Lucario » ven. 15 janv. 2016, 14:40

ImageImagePas mal ce chapitre, ça me plait bien :)
Je suis curieux de savoir ce que tout cela signifie.
DeviantART - Fanfic PKU - L'éveil de l'Aura - Les 29 chapitres déjà postés (229 pages) ont été hacké et supprimés par SilverZekrom. Il faudra malheureusement tout relire depuis le début et attendre davantage pour le final qui était sensé arriver l'an dernier.

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2682
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par monocram » ven. 15 janv. 2016, 15:10

Et bien, l'histoire est très réussie, elle est cohérente et mêle plusieurs éléments et leurs parties en une. Il faudrait juste corriger ton style. Il y a un bon paquet de répétitions inutiles dans ce nouveau chapitre. Sinon à part quelques erreurs minimes, rien de bien grave, le cours de ton récit suit un flot intéressant. :^^:
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » ven. 15 janv. 2016, 20:20

Merci pour vos retours !

Mono, j'ai en effet remarqué un bon paquet de fautes en me relisant le lendemain, faut que j'arrête de finir les chapitres à 4h du matin :x (surtout quand je remarque des "lui" écrits avec un t...) Quant aux répétitions je crois que ça reste mon grand talon d'Achille, faudra que je rebosse ça :p

Avatar de l’utilisateur
monocram
Délégué section Pokémon et vous
Messages : 2682
Inscription : lun. 12 août 2013, 17:34
Localisation : Dans un château enseveli sous le sable du Désert des Ombres Dansantes dans le Monde des Morts.

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par monocram » ven. 15 janv. 2016, 20:48

SilverZekrom a écrit :Merci pour vos retours !

Mono, j'ai en effet remarqué un bon paquet de fautes en me relisant le lendemain, faut que j'arrête de finir les chapitres à 4h du matin :x (surtout quand je remarque des "lui" écrits avec un t...) Quant aux répétitions je crois que ça reste mon grand talon d'Achille, faudra que je rebosse ça :p
Pas trop besoin de s'inquiéter. Ça arrive.
Jellow from the other side !

L'INVASION JELLOW CONTINUE !

Avatar de l’utilisateur
SilverZekrom
Messages : 39
Inscription : jeu. 04 juil. 2013, 16:39
Localisation : Toulouse, France
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par SilverZekrom » jeu. 03 mars 2016, 01:39

Désolé si je lance un faux espoir pour certains mais je ne vous amène pas un nouveau chapitre, cependant voici un tableau qui vous aidera à vous récapituler les différents personnages de la fic. Je me rends compte que j'en utilise pas mal et que forcément pour moi leur créateur c'est plus facile de s'en souvenir, mais comme ça peut être difficile pour certains, j'ai décidé de mettre en place ce tableau qui sera retrouvable en premier post de la fic et également en haut de chaque page pour plus de "confortabilité".

Ce tableau contiendra toujours une liste à jour du dernier chapitre publié sur Poképédia, évitez donc de le regarder si vous êtes loin en arrière au risque de possiblement vous faire spoiler.

Le lien de ce document (rien à télécharger c'est en ligne): https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... edit#gid=0

Voilà, merci de votre attention et je vous dis à très bientôt pour la publication du Chapitre 9 dont j'avance la rédaction n.n N'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce petit tableau (qui est donc au jour du Chapitre 8) :)

Avatar de l’utilisateur
Paul le Lucario
Messages : 597
Inscription : dim. 15 mars 2015, 12:49
Localisation : Sur DeviantART
Contact :

Re: [Fanfic] L'Île de Frontalia

Message par Paul le Lucario » jeu. 03 mars 2016, 03:24

SilverZekrom a écrit :Le lien de ce document (rien à télécharger c'est en ligne): https://docs.google.com/spreadsheets/d/ ... edit#gid=0
Image
DeviantART - Fanfic PKU - L'éveil de l'Aura - Les 29 chapitres déjà postés (229 pages) ont été hacké et supprimés par SilverZekrom. Il faudra malheureusement tout relire depuis le début et attendre davantage pour le final qui était sensé arriver l'an dernier.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité